Côté mamanJe me questionne

Pourquoi je t’aime ?

posted by mamanlouve 16 octobre 2015 52 Comments

Avant de devenir mère j’ai toujours entendu les « adultes » dire qu’avoir des enfants était la plus belle chose au monde, que c’était un amour inconditionnel, qui surpasse tout. Difficile à imaginer quand on n’y est pas…difficile d’imaginer que cela puisse être vraiment réel ? J’étais partagé, est-ce vraiment sincère ou est-ce un faux semblant, parce qu’on ne peut pas dire autre chose en société?

Puis je suis devenue mère à mon tour, et là j’ai compris.

J’ai compris qu’en une seconde, celle où on vous pose votre bébé sur votre poitrine, on pouvait être transpercé par un sentiment inconnu. J’ai été déstabilisé par ce nouveau sentiment si fort et si inconnu qui s’était invité en moi, sans que je m’en rende compte. Alors oui bien sûr on a 9 mois pour se préparer mais rien ne nous prépare à ce tsunami émotionnel, rien.

Et puis.

Et puis, j’ai connu les nuits blanches, j’ai connu les nuits debout à te bercer, à te nourrir, à se relayer. J’ai connu les pétages de plombs, les prises de tête avec le papa à cause d’une accumulation de fatigue. J’ai connu ce nouveau regard sur ce corps qui nous appartient plus vraiment. J’ai connu cette inquiétude, cette angoisse à la moindre nouveauté. J’ai connu ce sentiment de « je n’y arriverai jamais ».

Et puis, tu as grandis, et les difficultés sont devenues tout autre. Tu as ton caractère, tu me fais tourner en bourrique. Tu t’ennuies vite, tu as souvent besoin de mes bras. Tu n’es pas content quand je m’absente, souvent tu me le fais payer. Tu peux parfois me jeter des objets à la figure, rigoler quand je te réprimande sur des choses. Tu es capable de mettre mon autorité à la poubelle en une fraction de seconde. Oui tu m’en fais baver. Pas tous les jours heureusement, mais tu m’en fais baver, c’est certain.

Quand les gens me demandent ce que ça fait d’avoir un enfant, si c’est « bien », je me surprends à répondre toujours la même chose : « C’est pas facile, mais c’est incroyable ». Une réponse très sincère qui vient du coeur et qui montre l’ambivalence des sentiments de ce nouveau rôle.

Parfois je me demande mais pourquoi on fait tout ça? On morfle quand ils sont nouveaux nés, puis quand ils sont enfants et qu’ils cherchent les limites, puis adolescents ils nous enverront balader et au final ils partiront construire leur propre petite famille. Nan mais franchement je me pose la question parfois.

***

La réponse est d’une simplicité déconcertante :

parce que ça nous rend heureux, profondément heureux.

Surprenant hein ?

Serions-nous tous un peu fous?

Serions-nous un peu maso?

***

Alors est-ce ça d’être mère? Tout endurer en étant heureux? 

Alors oui c’est une bonne question, pourquoi je t’aime? Je t’aime pour tout cela je crois.

Je t’aime parce que c’est dur et aussi parce qu’avec toi tout est simple. Je t’aime parce que tu me fais en apprendre encore plus sur moi. Je t’aime parce qu’il y a dans ton regard un je ne sais quoi qui me fait chavirer. Parce que dans tes yeux je vois que je suis la personne la plus importante au monde, (peut-être qu’être mère c’est être un peu mégalo aussi!). Je t’aime parce que tu m’as aussi offert ma propre petite famille. Je t’aime parce que tu débordes d’amour, parce que le moindre rire peut me faire tout oublier, parce que tu es une tout petite personne teeeeellement mignonne, parce que je suis fière d’avoir mis « ça » au monde. Je t’aime parce que c’est un sentiment inexplicable et je me rends « qu’ils avaient raison ».

***

Enfin, tu pourras bien me jeter tout ce que tu veux à la figure, tu pourras bien me rejeter à l’adolescence, tu pourras bien faire ce que tu veux, au fond de moi je sourirai toujours parce je sais qu’entre toi et moi il y a un fil invisible mais indéfectible.

Pourquoi je t'aime?

Rendez-vous sur Hellocoton !

52 Comments

Aud 16 octobre 2015 at 8 h 13 min

Magnifique
Je me retrouve dans cette ambivalence d’autant plus que je bosse de la maison en gardant ma fille. Et oui meme si c’est dur elle m émerveille et je suis éblouie de la voir grandir s’affirmer et nous ressembler en étant un être à part!
Pas facile mais incroyable c’est exactement ça!

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 22 h 53 min

Merci pour ton petit mot, contente que tu puisses te retrouver dans les miens 🙂

Reply
Anne 28 octobre 2015 at 11 h 39 min

Ce texte m’a percuté… C’est exactement ça… Moi quand le matin je marche sur mes cernes, je regrette mes grasses mats en me disant  » mais merde j’ai 36 ans, qu’est ce qui m’a pris avec cette envie de devenir mère  » et puis je regarde mon petit bonhomme de 20 mois, qui me fait tourner chèvre, mais qui a toujours ce regard qui dit  » maman je t’aime  » et j’oublie tout, je ne suis pas la personne la plus patiente au monde, parfois je gueule mais je donnerais ma vie pour lui, sans conditions, juste pour sentir ses petits bras autour de mon cou, respirer son odeur, la même depuis sa naissance, celle que je reconnaîtrais entre mille !!!
Merci de partager vos émotions, le sentiment est universel à quelques détails près et il n’y a qu’une maman pour comprendre une autre maman !!!

Reply
Miettes de vie 16 octobre 2015 at 8 h 30 min

Rolala dans ton « et puis » c’est exactement ce que je ressens … Sentiment que je fais tout mal que je n’y arriverai pas …
Être maman c’est vraiment pas facile et malgré tout je ne sais pas ou je trouve la force d’être aussi calme, de donner autant d’amour et surtout malgré la fatigue a tenir … Mais on le fait !!

Ce petit bout j’ai mis du temps a l’aimer car pendant la grossesse, il m’a vraiment fait souffrir (même si il n’y pouvais rien et ne savait pas ^^) mais maintenant, c’est un trop pleins d’émotions et d’amour quand il me regarde, quand je le regarde … De voir (comme tu dis si bien) dans ses yeux que l’on est la personne la plus importante pour lui ❤ et ses sourires qui ne sortent qu’en me voyant !!!

Mais je l’aime et je ne me pose plus la question du pourquoi… C’est comme ça ❤❤❤

(Texte qui m’a fait pleurer au passage pour te dire a quel pont ça me touche !!! )/

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 22 h 56 min

Tu sais que je me pose souvent cette question : mais comment on fait???nan mais vraiment y a de quoi devenir dingue parfois !
Je sais à quel point ta grossesse n’a pas été toujours facile mais je n’avais aucun doute sur l’amour que tu allais porter à ton bébé! Rassure toi je pense qu’on a toute l’impression de « mal faire »! Moi même j’ai laissé charles tout gérer au début parce que je me sentais maladroite bref tout s’apprend et tout vient avec le temps. Merci pour ton gentil mot, ça me touche <3

Reply
Lucky Sophie 16 octobre 2015 at 8 h 52 min

Trop forte la photo avec l’avion ! <3

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 22 h 56 min

hihi merci 🙂

Reply
amandine 16 octobre 2015 at 9 h 05 min

bon bah tu m’as fait pleurer… c’est exactement ca.
l’amour que tu te prends en pleine face après l’accouchement est violent, personne ne peut se préparer à ca.
il m’a fallu deux jours pour « commencer à aimer » Agathe, pour réaliser et accepter.
le retour fut difficile, elle était sympa mais tous les soirs je pleurais à chaude larmes. pourtant j’étais heureuse, mais c’était trop. trop d’amour, trop de bonheur, trop ….
je me pose des fois cette question « pourquoi peuvent ils nous détester à l’adolescence, alors que petit nous étions leur tout ? ». et ton idée de fil invisible est superbe.
bref, comme d’habitude j’ai plein d’idées en tête et ça part dans tous les sens quand je veux les poser 🙁
on en revient toujours au même avec cette culpabilité, ces questions etc … qui au final sont indissociables du rôle de maman.
merci pour ton article, simple mais efficace

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 22 h 58 min

Merci à toi pour ton message…tellement gentil mon dieu ! Et oui je te rejoins sur le « tu pleures mais t’es heureuse », je crois que ça résume mon baby blues d’ailleurs! J’ai toujours décris ça comme : j’ai souffert de ressentir trop d’amour et ça m’a fait peur. C’est tellement bizarre à expliquer !

Reply
Lorelei 16 octobre 2015 at 9 h 07 min

« C’est pas facile mais c’est incroyable ». Je crois que c’est le parfait résumé…..
très très bel article, ça touche beaucoup mon cœur de maman 😉
bizzz

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 23 h 00 min

Oh ba merci toi … ! Biz !

Reply
Ragnagna 16 octobre 2015 at 9 h 30 min

« Je t’aime parce que c’est un sentiment inexplicable et je me rends « qu’ils avaient raison ». »
Il manque un mot je crois ?

C’est marrant suis en train de réfléchir à un « tu verras » sur ce sujet (il m’a été demandé). Pour nos enfants on puise dans des gouffres d’énergie qu’on ignorait avant, même si parfois il y a des passages à sec. Mais un sourire, leurs bras tendus vers nous et on repart.
Et puis au fond on a pas le choix, ils sont là à cause de nous et ils ont besoin de nous. Donc on se relève et on y retourne.

Par contre j’ai vraiment pas ressenti cet vague d’amour, peut-être parce que je l’ai pas eu dans les bras avant des heures après la naissance et qu’alors j’étais bouffée par la culpabilité de lui offrir un début de vie pourrie dans une cage en plastoc loin de sa famille.

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 23 h 02 min

Ah oui mince merci je vais corriger 🙂
C’est sûr que la naissance de Lucie ne s’est pas produit dans les meilleures conditions…ton inquiétude a du prendre le pas sur ton émotion primaire et comme ça se comprend dans cette situation. A chacun sa façon de réagir, en somme ça revient au même! <3

Reply
Melanie 16 octobre 2015 at 9 h 39 min

C’est exactement ça.

Bonne journée.

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 23 h 02 min

hihi merci alors 🙂

Reply
lebazardelaura 16 octobre 2015 at 10 h 20 min

Superbe ton article qui exprime exactement ce que l’on vit et ressent chaque jour qui passe ! En fait, c’est vraiment difficile de l’expliquer avec des mots, tu as parfaitement réussi 🙂
Bises
Laura

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 23 h 03 min

oh ba merci alors !!!! Bises !

Reply
Dismaman_com 16 octobre 2015 at 11 h 59 min

Jolie preuve d’amour

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 23 h 05 min

Merci … <3

Reply
Tiff 16 octobre 2015 at 12 h 46 min

Ha la la tu poses les mots parfaits sur nos sentiment c’est juste magnifique, c’est tout ça aussi que je ressens pour mon fils (même quand lui aussi se marre déjà quand je le gronde un peu…)

Bisous bisous

Tiff
http://mabulledepensees.com

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 23 h 06 min

Merci tiff…et tu vas voir le jeté de jouet en pleine figure arrive à grands pas 🙂 mouhaha je suis machiavélique 🙂 bisous ma jolie

Reply
sarrousse 16 octobre 2015 at 12 h 53 min

Non mais comment tu arrives à trouver toujours les mots exactement justes pour dire ce que je ressens ? Par contre, tu me mets la larme à l’oeil à chaque fois, au boulot c’est un peu la honte 🙂

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 23 h 06 min

hahaha merci Sarrousse pour ton message, tu m’as touché et fais rire à la fois 🙂 merci beaucoup….

Reply
Lexie 16 octobre 2015 at 14 h 41 min

Il est parfait ton article jolie maman louve 🙂

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 23 h 07 min

Oh merci jolie maman !

Reply
Damanne 16 octobre 2015 at 15 h 45 min

C’est tellement ça !! Je n’en suis pas encore aux jetés de jouets à la figure mais ça viendra… je suis déjà gaga au moindre sourire…
Je me pose souvent cette question comme toi : mais bon sang pourquoi ?? C’est parfois si difficile ? Je crois que c’est inexplicable. Avoir un bébé comble un manque (qu’on ne soupçonne pas toujours) et apporte beaucoup de bonheur. Mais oui, c’est clair, on est un peu taré et devenir mère n’arrange pas notre cas !

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 23 h 07 min

haha ta dernière phrase est bien résumée 🙂 mon dieu qu’est ce que ce sera dans quelques années …pfff!

Reply
Jenesuispasunesupermaman 16 octobre 2015 at 16 h 22 min

Une question aussi simple que celle de ton titre n’a aucune réponse à part: »Parce que c’est toi! »
On aime nos bébés, nos enfants, nos grands enfants malgré la fatigue, la maladie ou la peur de malfaire.
On les aime… C’est tout!

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 23 h 12 min

Oui bien sûr, évidemment, ça tombe sous le sens mais j’avais déjà écrit quelque chose dessus qui disait justement que je l’aimais parce que c’était lui un point c’est tout !
Là c’était un billet plutôt porté sur « on en chie mais ça ne changera rien sur l’amour qu’on leur porte » c’est tout.

Reply
Salomé 16 octobre 2015 at 19 h 15 min

Il est beau ton article ! C’est tout à fait ce que je ressens aussi !

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 23 h 13 min

Merci Salomé <3

Reply
July 16 octobre 2015 at 20 h 18 min

Sublime article digne d’une louve 😉

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 23 h 13 min

hihi je te reconnais toi 🙂

Reply
Mumpascap 16 octobre 2015 at 20 h 23 min

Tes mots sont si bien choisis ! Pourquoi je l’aime … Je me dis la même chose que toi, c’est dur, mais c’est une dose tellement incroyable de bonheur … <3 Pour rien au monde, on reviendrait en arrière, je crois bien !

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 23 h 15 min

oh oui comme tu dis ! Même dans les pires moments on ne reviendrait pas en arrière (d’où le côté sommes nous tous fous??) 🙂

Reply
lauretteflechette 17 octobre 2015 at 17 h 15 min

Ton article donne des frissons ! Une réalité déconcertante que celle de l’ambivalence de nos sentiments de maman ! Finalement on redevient comme eux ! Des ascenceurs émotionnels à passer du rire aux larmes, du bonheur à la terreur de la sensation de sécurité à celle de la peur de ne pas savoir faire ! C’est fou ce rôle de maman ! Je galère plus que tout avec mes 2 asticots, parfois à en pleurer, à en crier de fatigue et pourtant qu’est que je voudrais leur donner un petit frère ou une petite soeur ! Tarée non ?

Reply
mamanlouve 17 octobre 2015 at 23 h 16 min

Ah mais c’est vrai qu’on est comme eux en fait ! J’avais jamais réalisé mais tu as tout à fait raison ! Oui oui tu es tarée mais je te comprends et je suis tarée aussi alors dans ce cas (mais toi encore plus vu que tu en as déjà deux hein !) 🙂

Reply
La famille Ours 18 octobre 2015 at 13 h 44 min

Très bel article, comme toujours ! C’est drôle mais je crois que je me suis demandé « si » j’aimais (trop/assez/mal/etc.) mon bébé, mais je n’ai pas pensé à me demander « pourquoi »… Du coup, je vais me pencher sur la question 🙂

Reply
mamanlouve 3 novembre 2015 at 22 h 50 min

haha et ba tu vois moi non plus je ne m’étais jamais posé la question et puis à un moment où je suis passée du moment de pétage de plomb à un moment d’amour fou en une seconde je me suis dit nan mais qu’est ce qui tourne pas rond chez moi? Et voilà ça donne ça !

Reply
Yvonne 19 octobre 2015 at 12 h 48 min

J’aime beaucoup ton blog, c’est la première fois que je commente. Je suis nouvellement maman depuis 5 mois et demi et je découvre ce mélange de sentiments comme toi.
Je me sens souvent coupable de ne pas en faire assez, mais de temps en temps, il faut aussi un peu de temps pour se reposer 🙂
et peur de faire faux aussi!
Mais après, quand on voit ce magnifique sourire qui nous réchauffe le cœur, on se dit qu’on ne fait pas trop mal sans doute. Le plus important, c’est de l’aimer encore et encore tous les jours et ça, c’est facile 🙂
Merci pour ces jolis articles…

Reply
mamanlouve 3 novembre 2015 at 22 h 51 min

Merci à toi pour ton si gentil commentaire…tu as tout à fait bien résumé ma pensée ! Félicitations jeune maman !

Reply
coeur de crea 23 octobre 2015 at 20 h 17 min

Avant d’être mère, je ne me rendais pas compte à quel point on pouvait aimer son enfant. Mais lorsque l’on a posé mon fils sur moi, j’ai eu une bouffé d’amour pour ce petit être. Et ça, je n’arrive pas à comprendre d’où vient cet amour immense. Enfin bref, je me suis totalement reconnu dans ton article. Et ce petit être est mon petit rayon de soleil, il illumine toutes mes journées même comme ce soir où il m’a vomi dessus car il est malade et que ce n’est pas sa faute.

Reply
mamanlouve 3 novembre 2015 at 22 h 52 min

C’est EXACTEMENT ça ! Moi aussi je me pose vraiment cette question mais d’où ça vient?? Je crois que personne n’a la réponse et c’est sûrement ça qui fait que c’est un peu magique 🙂

Reply
odrai 24 octobre 2015 at 7 h 59 min

Très très bel article <3

Reply
mamanlouve 3 novembre 2015 at 22 h 52 min

Merci 🙂 <3

Reply
boyer 25 octobre 2015 at 18 h 40 min

bonsoir,
c’est un plaisir de vous lire 🙂
Justement j’étais en trein de lire à super papa votre article, car pour moi c’est MOT pour MOT tout à fait mon ressenti face à ma fille.
à bientôt…

Reply
mamanlouve 3 novembre 2015 at 22 h 53 min

Oh merci à vous c’est tellement gentil..ça me touche que vous vous reconnaissiez en mes mots ! Merci et à bientôt 🙂

Reply
Lucie 26 octobre 2015 at 17 h 49 min

J’ai larme à l’œil en te lisant…Cet amour qui grandit on le sent déjà si fort pendant la grossesse, hâte de découvrir cet autre être, unique et puissant.

Reply
mamanlouve 3 novembre 2015 at 22 h 54 min

Merci pour ton mot…en effet ça commence déjà pendant la grossesse on l’aime sans savoir comment ni pourquoi et puis on le rencontre et là c’est la claque d’une vie !

Reply
Gwen 4 novembre 2015 at 16 h 44 min

Et bien Flore, je l’avoue tu m’as complètement convaincue (j’avoue que l’idée flottait déjà un petit peu dans ma tête). Ton petit paragraphe sous forme de « je t’aime parce que … » m’a littéralement mis les larmes aux yeux. J’adore, j’aime, et j’ai tellement hâte de me sentir dans cette peau de Maman qui aime infiniment et sans mesure !!

Reply
Flore 13 janvier 2017 at 9 h 23 min

Tes émotions sont toujours si bien retranscrite dans tes articles… On sent tout tout ton amour pour little G mais aussi tes fragilités… On s’y retrouve facilement.
Je ne sais pas exactement quel âge avait ton fils quand tu as écris cet article mais c’est ce que je ressens en ce moment. Mon fils a 19 mois et il teste nos limites, jette tout, rigole quand on lui dit non… je sais que ça fait parti du développement normal et que ça fonctionne par vague… mais c’est difficile de réussir à contrôler ses sentiments de parents et rester zen… mais malgré toutes ces étapes qui nous font aussi grandir on l’aime par dessus tout.

Reply
Laura 13 janvier 2017 at 11 h 08 min

Tout ce que tu dit est tellement vrai..J’adore ton écriture.. Ça reflète exactement mon ressenti, merci de l’avoir écrit..

Reply

Leave a Comment