Au quotidienCôté bébéEvolution

3 mois de toi

posted by mamanlouve 12 mai 2017 23 Comments

Hier ma petite fée a eu trois mois, c’est incroyable comme la notion du temps est floue quand on vient d’avoir un bébé…L’impression qu’elle a toujours été là et à la fois d’avoir accouché hier, c’est très étrange. Bref ! Cela fait donc trois mois que notre J est venue agrandir notre famille et j’avais envie de vous parler d’elle aujourd’hui et de notre quotidien, chose que je n’ai pas encore vraiment pris le temps de faire.

Tout d’abord elle…Elle a un petit quelque chose qui m’émeut, ne me demandez pas quoi mais c’est ce que ressens en la regardant…Elle est à la fois discrète aussi bien que présente, selon les situations. En journée je m’occupe d’elle tout en travaillant, et ce jusqu’à septembre prochain, et bien je peux vous dire que ce n’est pas simple de se concentrer avec elle ! Elle est allongée à côté de moi et me regarde en souriant, nan mais comment ne pas craquer et aller gazouiller avec elle ? C’est un bébé très très souriant, elle ne fait que ça, et c’est vraiment un bonheur à observer. Elle est assez simple à décoder, peu de pleurs sont incalmables, un tour dans les bras, un bisou et c’est fini ! Et elle gazouille tout le temps, comme vous pouvez l’entendre sur mon Instagram tous les matins 🙂

A côté de ça, c’est un tout autre bébé quand little G est là! Cette petite fille si bavarde au quotidien s’efface dès que son frère rentre de la crèche. Bien que c’est un trait bien connu du « deuxième » cela m’a un peu déconcerté au début, j’ai eu peur qu’elle ne sache pas où était sa place et donc se faisait toute petite, (il faut dire que little G on l’entend BIEN hein !:)). Avec un peu de recul je ne pense pas que cela soit ça, il n’y a qu’à la regarder pour comprendre qu’en réalité elle semble assez fascinée par lui. Elle le cherche du regard tout le temps, elle pousse des petits cris pour qu’il la regarde et lui fait ses plus beaux sourires. Le moment du dîner est le plus touchant de tous, little G veut que je mette la chaise de J collée à lui pour « qu’elle le regarde », et c’est vraiment le cas. Elle le dévore des yeux et lui il lui fait un sketch tous les soirs en lui racontant n’importe quoi, c’est adorable…Elle est si calme en sa présence, je me suis toujours dit que ça devait être une voix tellement connue pour elle déjà in utero, que ça devait sûrement la rassurer de l’entendre. Bref un bébé à double comportement quoi !

Pour arriver à cet apaisement on en a pourtant un peu ch*é hein ! Les débuts ont été déroutant, on s’est un peu inquiété face à sa faible prise de poids, on a du déceler une allergie aux protéines de lait de vache et se battre contre un reflux très important. J’ai donc vu ma pédiatre 6548 fois en 2 mois ! Puis une fois le lait de vache évincé elle a d’un coup grossit, énormément même, et je découvre le bonheur d’avoir un bébé avec des bourrelets ! Son reflux a été vraiment difficile à vivre, j’étais déjà passée par là avec little G, je vous en parlais d’ailleurs dans ce billet : « L’enfer du du biberon », j’avais donc très peur de revivre ça avec ce deuxième bébé et malheureusement ce fut le cas. Elle régurgitait toute la journée, constamment, ça l’empêchait même de dormir et elle était épuisée. On a vraiment tâtonné pour trouver un traitement qui lui convenait et quand ce fut le cas, ce fut la libération ! D’un coup on a découvert un bébé apaisé, qui dormait en journée (et la nuit!), que l’on pouvait enfin allonger sur le dos sans lui faire une pente à 90°C. J’ai pu dormir sur mes deux oreilles, n’ayant plus peur qu’elle s’étouffe dans son sommeil bref ce fut une renaissance, pour tout le monde !

Tous ces désagréments font malheureusement un peu toujours partis de ces trois premiers mois que l’on appelle souvent « le quatrième trimestre de grossesse ». Ce sont les finitions, l’acclimatation à cette nouvelle vie terrienne, bref ce n’est pas simple. Ces trois premiers mois je les redoutais, je suis très vite déstabilisée de vivre des situations inconnues, de voir mes repères bouleversés, alors aujourd’hui je suis enfin « rodée » et ça me fait un bien fou. Au bout de trois mois je connais mon bébé, je sais ce qu’elle aime, ce qu’elle n’aime pas, je connais son rythme, la façon dont elle prend son biberon, dont elle aime être portée, ses habitudes etc…C’est tellement agréable de ne plus être dans cette phase de découverte, qui moi personnellement m’angoisse toujours un peu! Au bout de trois mois je la connais mais je connais également les réactions de little G face à certaines situations impliquant sa soeur, je sais donc mieux les anticiper et comment le prendre. Au bout de trois mois nous avons aussi notre rythme à 4, nos nouvelles habitudes en famille, nos sorties, nos matinées en solo avec nos deux enfants chacun le week-end, bref on s’adapte encore un peu mais rien d’insurmontable.

Cela fait trois mois qu’elle est là, à mes côtés à chaque instant et je l’aime tant…Vous savez j’avais peur qu’on dise qu’on aime ses enfants autant les uns les autres parce qu’on ne pouvait pas dire autre chose, c’est impossible à avouer en même temps ! Et bien non je la regarde, je regarde little G et je me dis juste que je les aime comme une folle, différemment certes car on a pas la même histoire avec chacun mais je les aime aussi fort, c’était donc vrai et possible que le coeur d’une maman s’agrandisse…et cette histoire de « je vous aime aussi fort mais différemment » que ma maman me racontait, ne voulait donc pas dire : « je vous aime tous mais certains plus que d’autres quand même hein » 🙂

On s’est longtemps demandé comment on lui expliquerait sa naissance…elle est arrivée après trois fausses couches, on ne peut pas faire comme si ça n’avait pas existé. Pendant toute ma grossesse on s’est dit « mais p***** ça n’aurait jamais dû être elle tu te rends compte? ». Et quand on l’a eu dans les bras on s’est dit, le premier soir à la maternité, qu’on avait tout faux, qu’on s’était trompé, que c’était justement parce que ça devait être elle qu’on était passé par là. Je me sens réparée à 100%, je n’oublie pas, mais sans tout ça je ne l’aurais jamais connu elle, et pour ça j’ai l’impression que ce n’était pas vain. J’ai toujours su que le jour où je mènerai une grossesse à terme et où j’aurais mon bébé dans les bras en bonne santé je me dirais qu’on avait pas fait tout ça pour rien et nous y voilà. Elle est bien là, elle, personne d’autre. Je lui expliquerai un jour, mais j’ai cette étrange impression que tout ça elle le sait déjà…

Les trois premiers mois sont passés, je les quitte avec une pointe de nostalgie car ce n’est plus un nourrisson et elle grandit si vite…mais je suis beaucoup plus à l’aise avec cet âge là et la voir sourire et commencer à rire me met le sourire aux lèvres pour la journée. Tournons nous gaiment vers le futur et j’ai hâte de voir ce qu’il nous réserve encore.

Happy 3 mois ma jolie fée,

Merci d’être là,

Merci d’être toi.

Je vous embrasse fort,

*** Flore ***

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

23 Comments

DeboBrico 12 mai 2017 at 8 h 05 min

C’est très beau… profites bien d’elle.
PS: Je me suis décidée à écrire ce matin sur « l’évenement » sur le blog… j’ai le coeur qui en palpite mais je me sen plus légère, merci encore à toi pour tout le reconfort que tu m’as apporté.

Reply
mamanlouve 13 mai 2017 at 9 h 56 min

<3 <3 <3 je t'en prie...ton billet est magnifique...

Reply
Nathalie 12 mai 2017 at 8 h 25 min

Coucou,
C’est exactement ce que je ressens, ma première à 4,5 ans, elle a été un bébé plutôt facile, mais les souvenirs de ses 3 premiers mois ne sont pas les meilleurs. Ces interrogations constantes que l’on a, se sentir parfois démunis ce n’est pas toujours évident. Par contre je me souviens qu’à partir de ses 6 mois je me disais « ne grandit plus » car je savourais enfin pleinement sa présence. Quand j’étais enceinte de la deuxième j’avais l’angoisse de revivre ces premiers mois…
Finalement, j’ai trouvé ça plus facile, peut-être parce que nous ne sommes pas en terre inconnue et que le premier facilite les choses par sa présence, il nous fait rire, râler, vivre pour autre chose que notre nouveau bébé…
Aujourd’hui ma deuxième poupée va avoir 6 mois et c’est le bonheur absolue, je me dis qu’elle devait être là (pb de conception chez nous) que nous n’aurions pas pu ne pas la connaître, elle a fait de nous 4 une jolie famille. Je le vis comme un aboutissement incroyable, bref je savoure et c’est maintenant que je me dis que le temps passe à une allure incontrôlable…

Reply
mamanlouve 13 mai 2017 at 9 h 57 min

Oui je suis comme toi ces trois premiers mois pour mon premier ne me laissent pas un très bon souvenir, tellement d’interrogations, d’inquiétude pour de petites choses, d’incompréhension parfois devant les pleurs de mon bébé…que c’était dur. J’ai mieux vécu ces 3 premiers mois là mais je sais que je vais encore plus profiter désormais que je connais mon bébé et que je sais le calmer et le comprendre ! Le temps passe vite, profitons de chaque période 🙂

Reply
Gwen 12 mai 2017 at 8 h 28 min

Waouh 3 mois déjà ! Bon moisiversaire J.
C’est très émouvant ce que tu écris sur la relation entre Little G et ta petite fée.

Reply
mamanlouve 13 mai 2017 at 9 h 58 min

Ohlala mais c’est eux qui sont émouvants à observer…merci pour ton mot !

Reply
Emeline de "petit enfant deviendra grand" 12 mai 2017 at 8 h 30 min

Joyeux « trois moinniversaire », petite fée!
Que d’émotions mélangées les trois premiers mois en effet! Pour ma part, regarder mon bébé dormir me mettait les larmes aux yeux et l’instant d’après, je ressentais une grosse angoisse à cause de son reflux (je suis une maman de plus à avoir eu le reflux à affronter…).
Je pourrais continuer longtemps sur les émotions…
La puissance et la beauté de l’amour de son enfant…
Plein de bonheur pour la suite!

Reply
mamanlouve 13 mai 2017 at 9 h 59 min

Oh oui comme je te comprends cette dualité tes sentiments. Passer d’un oooohlala je suis si heureuse à un moment d’angoisse absolu, je connais trop bien cela! 🙂 ahlala ils nous en font vivre des choses ces petits choux…! 🙂

Reply
Maman Sur Le Fil 12 mai 2017 at 8 h 44 min

Happy 3 months à ta jolie ! Bel article où l’on ressent tout l’amour que tu as pour tes deux loulous mais aussi toutes les angoisses par lesquelles passent toutes les mamans (ou presque). Un très beau bilan de ce quatrième trimestre de grossesse !

Bonne journée

Virginie

Reply
mamanlouve 13 mai 2017 at 10 h 00 min

Oui c’est tout à fait ça, de beaux moments et des angoisses, pas facile ces trois premiers mois et pourtant on y arrive quand même 😉 Belle journée à toi aussi !

Reply
Place 12 mai 2017 at 8 h 45 min

C’est un très beau texte dans lequel je me retrouve totalement. Notre George a maintenant 10 mois 1/2 et est arrivé après une IMG à 35 semaines de notre 2nde fille. Je sais qu’effectivement il ne serait pas là avec nous si cela ne nous était pas arrivé, et je ne peux qu’imaginer qu’elle n’y soit pas un peu pour quelque chose.
par contre nous George a bien pris sa place dans la famille et sait bien se faire entendre pour qu’on l’intègre à chaque seconde, même s’il est beaucoup trop petit pour faire comme sa soeur ce n’est pas l’envie qui lui manque 🙂 et comme pour litlle G et J, George il dévore sa soeur des yeux et se marre dés qu’il l’a voit – tellement chou. Je fonds à chaque fois.

belle journée et bon week end !

Reply
Unjour.dejuin 12 mai 2017 at 8 h 50 min

Comme d’habitude ce nouvel article est très émouvant. On y ressent tout l’amour que tu as pour tes enfants, pour ta famille. Et le passage sur tes fausses couches donne un petit pincement, une sorte de douleur et de pensée pour toutes celles qui vivent ça mais tu arrives avec tes mots et ta franchise à transformer tout ça en sourire et en espoir. Merci Flore pour ce nouveau post à « cœur ouvert » ! Belle vie à vous 4
Clémence

Reply
Carolz 12 mai 2017 at 8 h 51 min

Bonjour Flore, j’ai découvert ton blog et ton univers il y a peu de temps à vrai dire, à la fin de ma deuxième grossesse. J’ai accouché d’une merveilleuse petite fille en mars qui est venue agrandir notre famille. Nous avons un petit garçon de 2 ans et demi. J’ai donc lu ton nouveau post avec un café au soleil, ma fille dans sa poussette. Et là, les larmes ont coulé! Emotions, souvenirs, présent, futur… merci de partager tes réflexions et émotions. Belle journée et profite bien de tes petits trésors !

Reply
Mesange_paris 12 mai 2017 at 9 h 07 min

Ce temps qui file si vite! Oui j’imagine ton sentiment que cette petite fée a toujours été là, et d’une certaine façon ça l’est non? J’aime me dire que chacun de nos enfants était déjà contenu en nous avant même sa conception. Quant aux fausses couches…je crois aussi que ces épreuves terribles permettent d’avancer, une fois qu’elles sont loin derrière nous.
Sur un ton plus léger, j’ai remarqué aussi que mon bébé se met en sourdine le soir quand rentrent les deux grands. J’avais peur aussi qu’il soit empêché de prendre sa place mais en fait il se met à l’écoute de ses grands frères, se tortille dans tous les sens pour les regarder, et patiente pour que je m’occupe de lui. Car il sait que son tour viendra!

Reply
Elodie 12 mai 2017 at 9 h 20 min

Je me reconnais tellement quand tu parles de tes fc .
Mes 2 filles sont nées après des fc et je me dis aussi que c’est parce-que c’est elles qui doivent être avec nous…
Joyeux 3 mois à ta petite fée. Nous ce sera le 14

Reply
Melamoureuse 12 mai 2017 at 9 h 47 min

De jolis mots, des mots tout doux, tu m’as ému. Merci Flore pour ce partage !

Reply
Audrey 12 mai 2017 at 10 h 25 min

Un très bel article qui reflète très bien le vécu de toutes les jeunes mamans dont je fait partie d’ailleurs. Je pense exactement comme toi que les trois premiers mois avec bébé sont le quatrième trimestre de la grossesse 🙂 Je suis contente de lire que le reflux de ta petite fée est maîtrisé ça donne de l’espoir car ici c’est pas trop ça encore, on retrouve quelques siestes mais de très grosses crises de larmes continuelles en journée et ça fait très mal au coeur. Restons positif et vivement la diversification dans un peu plus d’un mois 😉
De gros bisous à ta petite famille!

Reply
Only Laurie 12 mai 2017 at 10 h 26 min

Superbe article…très émouvant!
Je ne suis pas encore maman mais ton article donne envie de vivre ces moments et je te trouve rassurante 🙂
Joyeux 3 mois à ta petite princesse et plein de bonheur pour vous 4.

Laurie

Reply
Elsa 12 mai 2017 at 18 h 08 min

Ton article est très beau et très doux comme d’habitude tu trouves les mots juste pour transcrire des sentiments très forts. Merci pour ce partage qui offre de l’espoir pour celles qui malheureusement vivent des FC et qui doit aussi rassurer les mamans qui attendent leur second bébé avec ces mêmes angoisses de « et si je l’aimais pas autant? »

Reply
lemondedejustine 13 mai 2017 at 12 h 19 min

Tellement d’amour à travers tes mots tu me fais toujours monter les larmes tellement je ressens de la tendresse dans tes articles en tout cas je te souhaite que tout ce bonheur continue et que ta petite fée continue à s’emerveiller 🙂 Bisous

Reply
Un instant de bonheur 13 mai 2017 at 13 h 58 min

Très bel article! J’ai hâte de vivre ces moments avec un deuxième bébé. Comme beaucoup de maman, les 3 premiers mois avec le premier bébé j’ai trouvé cela relativement dur, j’espère être plus sereine pour le deuxième. Il faut dire que notre petit Paul ne fait rien de simple les 6000 visites chez le pédiatre je connais, l’allergie aux protéines de lait de vache également et donc le suivi à Necker, les prises de sang régulières, les refus de la crèche à cause de son allergie, la réintroduction etc. Si tu as des questions n’hésite pas 😉

Reply
Estel 13 mai 2017 at 18 h 30 min

Joli petit billet.
Avec quel logiciel mets-tu ton pseudo sur les photos ?

Reply
Camille 29 mai 2017 at 13 h 06 min

J’ai un bébé de 5 mois et les trois premiers mois de sa vie ont été très intenses pour moi. C’est mon premier enfant et j’avais constamment peur de ne pas comprendre ce qu’elle voulait. Heureusement que ça va mieux.

Reply

Leave a Comment