Au quotidienCôté maman

Une maman – ses choix

posted by mamanlouve 11 décembre 2015 31 Comments

À la naissance de son enfant, il y a une multitude de choix qui s’imposent à nous. Des choix parfois longuement mûris mais parfois aussi plus spontanés. Tétine ou pouce, biberon ou allaitement, porte bébé ou écharpe, co-dodo ou pas ? Pour chaque cas de figure on réfléchit, on en parle avec son conjoint, ou alors c’est évident, pour l’un comme pour l’autre. C’est avec beaucoup de recul que je me rends compte que j’ai dû moi aussi passer par ces choix, et pour chacun d’entre eux j’ai souvent dû me justifier.

***

Les mamans entre elles sont souvent bienveillantes, parce qu’elles savent à quoi ressemble notre quotidien ! Mais il y en a d’autres qui se mettent un peu au dessus de vous et qui vous glissent une gentille critique sans en avoir l’air. Je n’ai pas allaité mon fils, il a une tétine pour dormir, il a dormi dès sa naissance dans sa chambre et j’ai un porte bébé pas très physiologique, vous imaginez bien que des réflexions j’en ai eu. Et pourtant.

Et pourtant je ne regrette rien et chacun de mes choix sont assumés. Mon fils semble en bonne santé et pas traumatisé par nos choix ! Si je vous dis tout ça aujourd’hui, c’est parce que je voudrais, pour une fois, avoir un discours un peu déculpabilisant ! En tant que mère la culpabilité est presque quotidienne, pour un oui pour un non, alors pas la peine d’en rajouter …

Je sais qu’il m’aura fallu tout de même du temps pour assumer auprès des autres de ne pas avoir allaité. Je sais que je suis passé pour une personne assez impatiente pour donner la tétine à mon fils dès la maternité. Et puis comment ai-je pû faire dormir mon bébé dans sa chambre tout de suite, c’est inhumain ! Quant à mon porte bébé je le pensais très bien, jusqu’à ce qu’une maman sur Instagram me dise que ce n’était pas physiologique et que je ne devrais pas le mettre face au monde (il avait 11 mois je ne pensais pas « choquer »).

***

Je ne veux pas me justifier ici sur mes décisions mais plutôt dire à toutes les mamans et futures mamans que ce sont des choix qui ne regardent personne, à part le couple et soi même. Il faut le faire comme on le sent, comme on le souhaite, sans se mettre une pression par rapport au regard des autres. On est chacune mère à notre façon et ce ne sont pas ces choix qui feront de vous une bonne ou mauvaise mère.

Si on faisait preuve d’un peu d’indulgence envers les autres mamans ? Si on acceptait juste que nos propres choix ne soient pas forcément ceux de sa voisine ? Je suis un peu lassée de devoir me justifier, mais je ne suis plus blessée car j’ai l’impression d’être suffisamment à ma place pour répondre sans rougir ! Mais je sais que dans le passé je me suis souvent décomposé face à ces « attaques ». Allez haut les coeurs, le plus important ce n’est pas ça mais c’est l’amour que l’on porte à nos enfants.

Bon week-end !

Je vous embrasse

*** Flore ***

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 Comments

Gwen 11 décembre 2015 at 8 h 49 min

Je n’imagine pas à quel point tu dois déjà culpabiliser pour tout à l’arrivée de ton enfant, mais si en plus les gens s’y mettent ! Ce n’est plus du tout facile …
Je sais que dans mon entourage cela risque de se produire car je n’ai pas encore d’enfant mais lorsqu’une fois, j’ai eu le malheur de dire tout naturellement que je ne désirerai pas allaiter mon futur enfant (oh grand dieu, qu’avais-je dit). Du coup, il faut que je me prépare psychologiquement !

Reply
Flo 11 décembre 2015 at 8 h 52 min

… mais qu’est ce que vous en avez à faire des commentaires désobligeants des autres mamans???
Franchement?
Je travaille avec des bébés,des enfants de 2/5ans…et j’ai tout vu en terme de « bonne éducation » ;o)
Toute on marchait et aucune à la fois…ce n’est pas l’écharpe de portage qui fera de vous,de nous une bonne maman..non…c’est le regard que l’on porte sur nos enfants,la bienveillance et l’amour qu’on lui donne chaque jour…Voila ce qui fait de vous de nous une bonne maman…
La société aujourd’hui aime culpabiliser! Pour tout..pour rien!
Parce que je sais mieux que vous! Forcément!
Rendez vous à l’adolescence ;o) hihi…
Bonne fin de semaine
Flo

Reply
Zap 20 janvier 2016 at 20 h 41 min

Rien de plus vrai! Faisons nos propres choix, sans culpabiliser! 🙂

Reply
Emilie 11 décembre 2015 at 8 h 53 min

Ah la la … Tout pareil sauf que je n’ai même jamais vraiment utilisé de porte-bébé !! Honte sur moi… Ma fille est en pleine santé et souriante 😀
Et je pense que le bonheur d’un enfant dépend du bonheur de ses parents… Une fois mon mec m’a dit :  » ok maintenant elle est là et c’est important mais la priorité finalement c’est NOUS pour qu’on soit de bons parents il faut qu’on soit bien ds notre tête !! Donc maintenant elle va dormir ds sa chambre et on dormira tous mieux  » ( elle avait un mois) (depuis j’applique cette devise chaque jour et on est très heureux 🙂 ) bel article merci !!

Reply
lauretteflechette 11 décembre 2015 at 8 h 59 min

Ha ha ha ! Je suis tellement contente de voir cet article sur ton blog. Récemment j’ai rédigé un post similaire sur « la parfaite imparfaite » que je suis et j’ai quand même réussie à culpabiliser de l’avoir écrit et j’ai hésité à le supprimer… Et puis non tant pis après tout ! Merci Flore 🙂

Reply
Violaine 11 décembre 2015 at 9 h 00 min

Pierre a dormi un an dans notre chambre (Marceau y dort aussi), j’allaite, j’ai un porte-bébé physio et pourtant, je dois également me justifier régulièrement 😉 Ce sont NOS choix mais il y a toujours quelqu’un qui trouve à y redire … C’est fou ces gens qui savent toujours mieux que tout le monde ! Aux premières critiques, je me laissais impressionner mais maintenant, je laisse parler et réponds juste « oui oui » 🙂

Reply
Luiza Bébé Chat'stuces 11 décembre 2015 at 9 h 23 min

Oh que vous devez être une belle personne. … mon fils s’appelle Pierre 😉
Non mais le français critique c’est une seconde nature !!
Pour un oui pour non c’est presque un devoir !!
Tu allaite : oh mais quelle soumission tu fais reculer l’avancée des femmes.
Tu n’allaite pas : tu es égoïste, tu ne pense pas à donner le meilleur à ton enfant. …

Ah la mentalité française un pur bonheur !!
Passez une belle journée

Reply
Julie & Cie 11 décembre 2015 at 9 h 58 min

Je vis la même chose avec mon petit Pierre 🙂

Reply
Hellopoulette 11 décembre 2015 at 9 h 01 min

Bonjour. Je suis super d’accord avec toi, il est très important de se faire confiance, le plus difficile pour moi qui ai un petit garçon de 2 ans, c’était le regard de la mère qui ne comprenait pas que je ne voulais faire tout comme elle me disait du coup j’ai culpabilisé pendant des mois. Même quand je lui donnait du doliprane parce qu’il avait mal aux dents, je culpabilisais car une fois ma maman m’avait dit « mais ce petit il est toujours sous doliprane «  ». Désolée si mon fils a eu super mal aux gencives très tôt à l’empêcher de dormir. Enfin pour te dire qu’avec le recule il faut réussir à s’échapper du regard des autres. Plus facile à dire qu’à faire. Bonne journée bisous

Reply
Françoise Dumez 11 décembre 2015 at 9 h 16 min

Bonjour,
Maman d’un garçon de 5 mois, j’ai connu ça dès l’annonce de ma grossesse et c’est pénible.
Aujourd’hui j’ai compris que mon fils va super bien,et que ma grossesse n’aurait pas pu mieux se passer et ce pas grâce aux autres mais bien à nous ses parents.
Je suis avec mon garçon tous les jours depuis 14 mois (avec grossesse 😉 )personnes ne le connais mieux que moi.
Quand aux remarques soit j’en prend note et j’essaie voir si ça marche sur mon fils soit je zap direct parce que je n’aime pas.
Le seul conseil que je pratique tous les jours, c’est celui d’écouter SON coeur de maman, de SON et POUR SON enfant.
Super vtre blog
Bonne journée
Françoise

Reply
Luiza Bébé Chat'stuces 11 décembre 2015 at 9 h 19 min

Wahouuuuu
Tu as tout dit !!
Comme j’ai fait les mêmes choix que toi j’ai eu les mêmes critiques et que je te comprends !!!
Merciiiiii
Bises

Reply
Ragnagna 11 décembre 2015 at 9 h 42 min

Je suis bien d’accord avec toi, on sait bien combien on galère toute et comment aucune solution n’est universelle. J’ai un brouillon sur le sujet, moi dans les critiques que j’ai c’est principalement qu’on aide Lucie à marcher (donc pas du tout dans la motricité libre). Il y a des jours ça nous passe à 100 au-dessus de la tête et d’autres où ça nous plombe…
Je me rappelle que je m’étais permise une remarque sur Little G., au bout de plusieurs photos où il était assis en W, mais j’ai vraiment hésité à le faire, et uniquement car c’était une kiné spécialiste des enfants qui s’occupaient de Lucie qui m’avait prévenue là-dessus, mais j’ai franchement hésité à t’en parler parce qu’après tout qu’est-ce que j’en sais ! ^^

Reply
Die Franzoesin 11 décembre 2015 at 11 h 52 min

J´aime beaucoup cet article, je voulais le dire en commentaire et là hop je vois que ma copine Ragnagna a commenté aussi et je découvre cette histoire de s´assoier en W et je me dis : « Oh non mon Dieu mon fils le fait aussi » 🙂 . Bon mais promis je le remettrai droit la première fois 😉 . Et je vous embrasse toutes les deux, voilà !

Reply
Ragnagna 11 décembre 2015 at 17 h 53 min

Ahaha désolée de t’avoir fait flipper !! En fait la kiné de Lucie (pour ses pieds quand elle avait quelques mois) nous en avait parlé lors de la dernière séance (et ça me semblaaaaaait loooooooin comme époque celle où elle s’assierait !), que si jamais elle s’asseyait en privilégiant la position W avec ses jambes il fallait lui montrer les autres positions d’assises parce que ça abime les ligaments au niveau des hanches quand la position est tenue trop longtemps et/ou trop souvent. Bisous aussi !

Reply
Diane 11 décembre 2015 at 9 h 43 min

Ahlala ! L’avis des autres sur ce que l’on fait ou pas. Je me retrouve beaucoup en toi, Pas d’allaitement, tétine dès le début, dodo dans sa chambre dès le retour de la mater, et Alice qui très vite a voulu être tournée face au monde dans le porte bébé ! Le pire, je travaille et en plus je vais régulièrement me faire des apéros avec les copines : quelle horreur !

Ba oui je fais tout cela, mais c’est aussi pour ca que je profite de chaque moment avec ma fille et je dois dire que ce que les autres disent je m’en moque pas mal. Beaucoup de mes amies ont eu des enfants en même temps que moi et je n’approuve pas toujours leur choix mais ce ne sont pas mes enfants. Chacun fait effectivement comme il le sent et si ton fils est heureux et épanoui c’est aussi surement parce que tu ne t’es pas forcée à faire ce que tu sentais pas !

Alors pas de culpabilité, juste le bonheur de profiter de son enfant !

Reply
Maman Chocolat 11 décembre 2015 at 9 h 46 min

MERCI ! ♥

Reply
Adeline 11 décembre 2015 at 9 h 47 min

en effet, ça fait du bien un article comme ça…
nous aussi, notre bout de chou a eu sa tétine à la maternité, je ne l’ai pas allaité et il a dormi dès la 1ère nuit dans sa chambre (mais avec les portes grandes ouvertes ! ). Et il y a de quoi culpabilisé quand on voit les autres mères faire différemments… Mais je ne regrette pas. Enzo est un petit garçon de 13 mois adorable, qui grandit bien, qui évolue à son rythme, qui fait peu de caprice et qui s’endort facilement le soir et pour toute la nuit !
ça n’a pas empêcher certaines personnes de me dire, en voyant le biberon d’Enzo : « On a pas assez parlé ensemble, pour que je te convaincs pour l’allaitement ». Et j’ai pensé très fort : « non, ça n’aurait rien changé ». Mon (notre) choix était fait, et rien (ni personne) n’aurait pu le faire changer. Je respecte totalement celles qui allaitent, mais pour nous ce n’était pas quelque chose qui nous tentait, du moins pour Enzo… on verra pour les prochains bébés !
Merci pour cet article, on se sent moins seule !

Reply
Julie & Cie 11 décembre 2015 at 9 h 56 min

Bonjour Flore,
Je suis d’accord avec toi: la culpabilité est quotidienne et on est pas toutes pareilles, la différence c’est important et l’accepter c’est la respecter.
Moi j’ai fait du cododo,j’allaite, je suis anti-tétine, et anti-parc aussi… et j’ai souffert, et souffre encore de réflexions sur mon mode de vie de maman… tu l’allaites encore, mais il est trop grand?…il a pas de tétine et pas de parc? c’est normal qu’il soit dans tes pattes, tu le cherches bien…bref…no comment!
Alors comme tu dis , hauts les coeurs, le plus important c’est l’amour qu’on leur donne!
Merci pour ce joli article déculpabilisant!

Reply
Melanie 11 décembre 2015 at 10 h 00 min

Bel article, j’ai allaité mon fils jusqu’à 10 mois, il a dormi dans notre chambre jusqu’à 4 mois, je l’ai porté en écharpe et en porte bébé physio. Et j’ai essuyé bon nombre de critique. Trop fusionnelle et j’en passe.
Je me rends compte aussi que l’on prend tout comme une attaque surtout quand ça vient du corps médical en tout cas moi je prend mal les réflexions sur ma façon de faire.
Ce sont nos enfants et nos choix, je suis d’accord avec toi mais sur le porte bébé j’ai plus de mal à comprendre. Mais cela ne veut pas dire que je veux une explication ou quoi que ce soit.
Merci encore pour cet article qui parle très bien des mamans.

Reply
Lorelei 11 décembre 2015 at 10 h 01 min

Je valide! Encore aujourd’hui je me prends des réflexions sur l’éducation que je donne à ma fille de 5 ans….
bisous bon week end!!!!

Reply
Mémento Eve 11 décembre 2015 at 10 h 31 min

On veut tellement le meilleur pour notre enfant qu’on se pose sans arrêt 100 000 questions. Moi j’avais peur de trop donner à manger à mon bébé, heureusement dès le deuxième mois je suis tombée sur un pédiatre qui m’a dit la phrase magique « c’est vous la mère, si vous le sentez, vous faites ». Aujourd’hui mon fils va avoir 11 mois (pas grand chose c’est vrai) mais depuis cette phrase j’assume mes choix haut et fort devant toutes les critiques surtout celles des grands mères.

Reply
Emilie 11 décembre 2015 at 11 h 22 min

Merci pour cet article Flore, tu as mis exactement les bons mots sur mes pensées !

Reply
Tiff 11 décembre 2015 at 15 h 43 min

Super article!!!! d’ailleurs je dois t’avouer qu’il y a quelques mois quand j’ai commencé à te lire j’étais pleine de culpabilité face à mes choix (très similaires au tien d’ailleurs) et tu m’as tellement aidé à déculpabiliser, je me suis sentie plus libre »d’emmerder » ces gens qui pensent tout savoir mieux que toi et qui te gonflent à un point que tu te remets en question sans cesse!!!!!

Bisous!

Tiff

http://mabulledepensees.com

Reply
lemondedejustine 11 décembre 2015 at 16 h 00 min

Je ne suis pas encore maman mais, ces critiques sans cesse, je redoute déjà. Ça doit vraiment pas être facile, parce que tu es censée être libre d’élever ton enfant comme tu le veux, après tout c’est le tient, mais y a toujours ces personnes qui se permettent de te juger, de te donner des conseils de manière hautaine. Ça me fait peur déjà alors que je n’ai même pas encore d’enfants, mais parfois je pense à ces choix qu’il faudra faire et comme toi, pour l’instant, je suis assez réticente au fait d’allaiter, après je changerai peut être d’avis, mais pour l’instant, trop pudique avec mon coeur, je ne sais pas si j’y arriverai.

En tout cas, je te souhaite beaucoup de courage, essaye de pas te faire trop embêter , c’est ton enfant après tout, ce sont pas ceux qui te jugent qui vont l’élever à ta place.

Bisous et merci de partager tes pensées de maman, c’est toujours très intéressant même quand on ne l’est pas ^^.

Reply
Quatre enfants 11 décembre 2015 at 16 h 30 min

Est ce que nous ne nous mettons pas nous même suffisamment de pression comme ça. Inutile effectivement de ressentir celle des autres. Dommage qu’il m’ait fallu attendre 4 enfants pour le comprendre 🙂

Reply
Pistoulette 11 décembre 2015 at 23 h 54 min

100% d’accord avec toi! Et pourtant j’ai fait des choix différents des tiens : j’ai allaité mes 2 bébés 6 et 7 mois; le premier à dormi 2 mois dans notre chambre dans sa nacelle, la seconde un peu plus longtemps… Par contre pour le porte Bebe je sais qu’il était physiologique pour MON dos à moi après je sais pas 😉
Bref j’ai pourtant ressenti la même pression sociale, la même culpabilité, les remarques, etc…
Comme quoi, hein…
Du coup 100% ok pour dire que les choix de chacun/chacune ne regardent que ceux et celles qui les prennent tant que personne n’est en danger ou maltraité. Ce n’est pas du tout facile à faire mais il est nécessaire d’avoir confiance en soi et son bébé; c’est déjà bien assez difficile par moments.
Continue comme ça et profite de ce qui te rends heureuse, modifie ce qui te contrarie et surtout continue à aimer. Merci pour ton blog très frais!

Reply
sego 21 décembre 2015 at 10 h 04 min

tu as 1000 fois raison. Il vaut tellement mieux faire comme on le sent et le faire bien, plutôt que de se forcer pour faire plaisir et le faire mal ou le vivre mal, on a déjà bien assez de doutes, questions, pression pour faire comme il faut, sans mode d’emploi sans avoir à rajouter les commentaires de gens que l’on ne connait pas ou pire parfois… de l’entourage.

Merci pour ton blog, je me retrouve dans beaucoup de tes articles 🙂
Bonne journée et joyeuses fêtes de noel nouvelle version 🙂

Reply
Maman Chaussette 4 janvier 2016 at 14 h 17 min

Bonjour ! Cela fait un petit temps que je suis ton blog que j’ai découvert en effectuant une recherche sur l’allaitement, juste après la naissance de mon 4e enfant. J’étais un peu déboussolée à cause de toute cette pression autour de l’allaitement (du monde médical et de moi-même il faut bien l’avouer). Ton article sur le sujet m’a fait beaucoup de bien et je t’en remercie. Depuis, j’adore lire tes nouveaux articles et tu m’a donné envie d’écrire à mon tour, bien modestement ! Belle année à toi, à Little G et son papa.

Reply
Sof 4 janvier 2016 at 15 h 50 min

merci pour ce billet .
j ai l’impression de me lire … je pense que c’est le ressenti de beaucoup de mamans mais ce sont des choses que l on ne dit pas assez . On a chacune notre vie, nos ressentis , notre histoire et nos envies . le tout est d’être en accord avec soi-même pour le plus grand bonheur de nos zouzous.
Bonne Année

Reply
Elsa 17 février 2016 at 14 h 45 min

C’est toujours bon de lire ce genre d’article… même si on le sait. Je ne souhaite pas allaiter mon bébé, qui arrive bientôt (avril !), et les jugements fusent déjà, alors je n’imagine même pas après… mais c’est bon de se rappeler que ce sont nos choix, nos choix en tant que mère, en tant que parents, en tant que couple, et que ces choix construisent notre enfant, et ne le traumatise pas, contrairement aux « on dit ».

Reply
Laura 3 mars 2016 at 12 h 32 min

cc je découvre ton blog, bien sympa 🙂

sur le sujet, c’était pour dire que ça s’arrange (un peu) la culpabilité au deuxième lardon…

bon faut dire que j’ai mis 6 ans entre les deux, le temps de savoir ce qui me convenait mieux en tant que maman notamment sur le fameux allaitement…
perso mon truc c’est le mixte dés le départ et je suis allée accoucher dans une clinique qui m’a foutu une paix royale sur le sujet sans me juger (vous êtes sûre madame? oui oui promis je sais m’occuper d’un bb…)
sinon c’est dans sa chambre juste à côté de la notre dés le départ sinon je ne dort pas (je l’écoute respirer, bouger toute la nuit, déjà à la base j’ai un sommeil de biiip et quand je ne dors pas ou plus , je mord)
sainte tétine nous a sauvé les nuits trés rapidement
j’ai découvert un porte bb confortable pour nous deux à mon sens (le m****a)

et sinon chaque parent fait bien comme il peut/veut tant qu’il met pas son gosse dans la machine à laver (là désolée je dénonce..)
vous êtes toutes la meilleure maman que pouvaient avoir vos enfants 🙂

Reply

Leave a Comment