Au quotidienCôté bébé

L’enfer du biberon

posted by mamanlouve 23 avril 2015 28 Comments

Ces derniers jours j’ai vu de nombreuses photos de mamans donnant le biberon à leurs bébés, des photos pleine d’amour et de sérénité. Et puis, j’ai lu beaucoup de choses sur « ce moment », comme quoi il était important d’être présent à ce que l’on fait, les jeux de regards avec son enfant etc…Oui mais voilà, tout ça, ça m’a fait un ptit pincement au cœur car chez nous le biberon a longtemps été apparenté à de la souffrance.

Les ennuis ont commencé alors qu’il n’avait que 12 jours. Il régurgitait après chaque biberon, la sage-femme qui me suivait lors de la sortie de la maternité m’a alors conseillé d’utiliser du lait épaissi. Ok, si vous le dites, je fais. Je n’y connais rien donc je vous crois. On achète ce lait et en effet c’est mieux, il régurgite beaucoup moins. Jusque ici tout va bien. Le moment du biberon est en effet un moment rempli de tendresse mais cela ne va pas durer…

A partir de ses 6 semaines, un nouvel invité a fait son entrée dans notre vie, un invité  qui a foutu un sacré bazar dans notre toute petite routine de parents débutants, un invité dont je ne connaissais même pas l’existence auparavant. Cet invité s’appelle le RGO. Trois petites lettres qui nous ont fait vivre un enfer.

Tous les jours – 3, 4, 5, 6 fois par jour – toujours le même rituel. Je prépare le biberon, je m’installe confortablement, mon bébé boit tranquillement son biberon, puis arrivé à la moitié, il se met à pleurer, que dis-je, à hurler. Rideau, c’est fini, il ne boira plus une goutte. Pourquoi ? Que se passe t’il à la moitié du biberon pour qu’il réagisse comme ça ? Il ne régurgite même plus après ses biberons, je ne comprends rien à ce qui se passe et je me sens désemparée. Je fais mes recherches et je découvre le reflux gastrique, je retrouve tous les symptômes, c’est sûr c’est ça, j’en suis convaincue.

“Le reflux gastro-œsophagien, ou « RGO », est la remontée d’une partie du contenu de l’estomac dans l’œsophage. Lié à une défaillance du muscle fermant cette partie du tube digestif, le RGO est une affection courante. Il provoque des brûlures, des régurgitations acides et, parfois, d’autres symptômes digestifs ou oto-rhino-laryngologiques. En cas de complications, une inflammation de l’œsophage peut aussi survenir.”(ameli-sante.fr)

Quelques jours plus tard, le verdict tombe : RGO interne : quel nom barbare ! Les parents qui sont passé par là savent les conséquences de ce mal très répandu. Chaque biberon devient alors un véritable combat. Pour tout vous dire, dès que je pouvais, je laissais mon mari donner le biberon et je sortais faire un tour tant ce moment m’était devenu insupportable. Quand l’heure du repas sonnait, mon coeur se serrait,ma boule au ventre revenait instantanément, toujours plus forte. Non je ne veux pas, mais je n’ai pas le choix… Je m’installe, je retiens mon souffle, chaque gorgée avalée est un petit miracle.

Nous avons tout essayé. Nous avons surélevé son matelas, nous avons beaucoup marché en lui donnant son biberon (c’était le seul moyen de l’apaiser un peu), nous avons chanté pour tenter de le divertir, nous avons fractionné son alimentation… Nous ne l’avons jamais forcé, nous savions qu’il avait mal et cela était suffisamment douloureux pour nous également.

Nous avons mis du temps à nous en sortir et que ce moment du biberon devienne enfin un moment de plaisir tant pour lui que pour nous. J’enviais ces mamans dans les magazines ou sur les plaquettes de publicité pour le lait. Puis un jour ça s’est arrêté, plus de traitement, seulement un lait spécial AR qui est resté, même encore aujourd’hui.

Depuis, nous avons re-découvert ces moments de tendresse et de partage, avec toujours malgré tout une petite appréhension, toute petite, tapis dans l’ombre et qui j’espère y restera à jamais!

Et vous, avez-vous connu le RGO? Comment avez-vous vécu cette période?

Rendez-vous sur Hellocoton !

28 Comments

Rose comme trois pommes 23 avril 2015 at 7 h 27 min

Oui, RGO interne ici aussi, mais moins douloureux que pour ton fils. Un peu de pleurs, mais surtout le nez tout le temps bouché, jusqu’à ce qu’un médecin accepte de lui donner un traitement. Vive la diversification 🙂 !

Reply
mamanlouve 23 avril 2015 at 8 h 02 min

Ah chez toi aussi! Oui la diversification a été aussi une bénédiction !! On a commencé à 4 mois et heureusement ! 🙂

Reply
balthazar 23 avril 2015 at 8 h 01 min

RGO ici aussi, il a hurlé jour et nuit pendant 3 mois jusqu’à ce qu’on le mette sous inexium. On a cru qu’on allait y laisser notre peau ! Et là, la pédiatre m’a dit hier que notre seconde en avait un aussi… dur à encaisser. On repart dans les galères comme vous, avec cette fois ci heureusement plus d’expérience pour ne pas revivre l’enfer !

Reply
mamanlouve 23 avril 2015 at 9 h 45 min

Ohlala mes pauvres..pas cool..mais comme tu dis maintenant vous savez ce que c’est, vous avez testé pleins de choses, vous connaissez le traitement, normalement vous devriez « mieux le vivre » même si c’est toujours très dur de les voir souffrir sans pouvoir beaucoup les aider 🙁

Reply
Farfadette 23 avril 2015 at 8 h 58 min

Je ne connaissais même pas et je pense que pour toutes les futures mamans tu fais bien d’en parler afin que l’on ne panique pas !!
Ca a du être un moment éprouvant pour toi et le chéri mais aussi pour le chéri 🙁
Mais contente que tout aille mieux maintenant et que vous soyez enfin serein !

Reply
mamanlouve 23 avril 2015 at 9 h 47 min

Oui en effet : ne pas paniquer! C’est assez courant en fait mais c’est pas toujours facile à détecter, surtout quand c’est interne comme le mien parce que le lait ne ressort pas il remonte juste dans l’oesophage et ça brûle mais bon quand tu le vois hurler pendant le biberon alors qu’il a faim y a un moment où tu te poses la question !

Reply
laura 29 mars 2017 at 8 h 51 min

je tombe sur ton article qui me rassure tellement … ça date de 2015 mais bon 😉 mon bébé est en plein dedans et boit mieux depuis inexium mais il reste pas très gourmand … il a 3 mois et demi et je vais commencer a lui donner la cuillère avec les cereales le soir … car il boit peu en journée et en demande +++ le soir … sans compter les rots de bloqué qui sont ingérable … bref j’espère que tout ça va s’attenter ! bisou maman louve 🙂

Reply
Tiff 23 avril 2015 at 10 h 34 min

J’avais entendu parler de ça mais heureusement Baby n’est pas (encore?) passé par la!!! Ca devait être terrible pour toi ce moment. Ca s’est arrêté vers quel mois ce RGO? C’est typique aux nouveaux né ou ça peut apparaître comme ça? En tout cas tant mieux si ça s’est enfin arrêté que ton petit chou est tranquille!!!

Bisous Bisous!
❀◕ ‿ ◕❀

Tiff
http://www.mabulledepensees.com

Reply
mamanlouve 23 avril 2015 at 14 h 22 min

Oui ça a été très difficile à vivre, au moins maintenant je suis une experte en bébé RGO si jamais ça devait se reproduire pour le prochain…ça s’est arrêté je pense vers 4 mois, en fait ça s’est arrêté quand on a commencé la diversification. ça nous a vraiment sauvé c’est pour ça qu’on a commencé si « tôt ». Ça peut apparaître tout de suite comme ça peut arriver vers 2 mois mais souvent tu le sais assez vite ! Si tout se passe bien pour toi c’est que tu es à l’abri de cette saleté et c’est tant mieux 🙂 Bisous

Reply
Madame Citron 23 avril 2015 at 11 h 14 min

Eh oui, l’enfer c’est bien le biberon 😉 Ici aussi, bébé RGO, 3 mois de pleurs non stop, puis à 3 mois malgré un lait épaissi, des crises de hurlements sont apparues en fin, puis au milieu, puis à même pas 3 gorgées.
Le pire dans tout ça c’est quand le pédiatre qui n’écoute rien te dit tout simplement que bébé n’a pas faim, c’est pour ça qu’elle pleure ! (ah ?). Et qu’il a fallu attendre qu’elle ne boive quasiment plus pour qu’enfin on décide de la soulager.
Depuis, même si le traitement fait effet, j’ai toujours cette appréhension quand vient l’heure de boire. (et je pense que bébé l’a aussi).
A 6 mois, tout passe grâce à la cuillère (heureusement !) mais les biberons sont toujours boudés arrivés à moitié, sans pleurs. J’espère que ce mauvais souvenir passera un jour !
Merci pour cet article ! ça fait du bien de ne pas se sentir seule ^^

Reply
mamanlouve 23 avril 2015 at 14 h 27 min

Ah ça…le pédiatre…j’ai failli en parler dans mon article parce que j’ai lu beaucoup de témoignages de mamans qui étaient persuadées que leur bébé avait un RGO et malheureusement peu d’entres elles ont été écouté par leur pédiatre. Répondre que ton bébé n’a pas faim doit être tout simplement révoltant, on voit bien que ce ne sont pas eux qui donnent chaque biberon et qui voient nos bébés avoir si mal. J’ai eu de la chance d’avoir un pédiatre qui quand j’ai expliqué ce qui se passait m’a tout de suite dit que c’était un RGO et qui m’a cru sur parole. Il faut parfois en arriver à des extrêmes pour que l’on nous croit alors que qui mieux que nous connaissons nos bébés? Nous aussi la cuillère a été un vrai miracle, les biberons sont parfois encore un peu difficiles mais je pense que c’est dû au fait qu’il s’en désintéresse en tout cas comme toi il ne pleure plus et ça ça fait du bien! Merci pour ton témoignage ça fait du bien à lire!

Reply
EmyandBa 23 avril 2015 at 21 h 34 min

Un vilain mot qui nous est associé à de très mauvais souvenirs! Baptiste en a beaucoup souffert et le problème n’a été diagnostiqué qu’auprès de nombreuses visites nocturne aux urgences car on sentait que quelque chose n’allait pas (parents débutants, ce mot nous été totalement inconnu à l’époque) et on a du se battre. Puis nous une jeune demoiselle médecin à trouvé les réponses à nos questions et a libéré notre fils de cette douleur. On repense encore à cette personne avec beaucoup d’émotion car elle a été la seule nous écouté, donné des conseils pour aider au mieux notre fils.
Au final, Gaviscon à chaque repas et MagicMix pour épaissir le lait. Baptiste à enfin pu découvrir la joie de manger avec plaisir et sereinement!

Reply
mamanlouve 23 avril 2015 at 21 h 46 min

Parfois il suffit de tomber sur la « bonne personne », quelqu’un qui vous écoute, qui comprend vos inquiétudes et cherche des solutions. Malheureusement à ce que lis je vois bien que c’est pas toujours facile et ça doit être terrible..Nous aussi Gaviscon a gogo, pas facile pour lui donner au début puis il a adoré! Merci pour ton témoignage!

Reply
Farfadette 24 avril 2015 at 8 h 07 min

(ton article est dans la Une du 23 avril de la section « famille » de hellocoton !!! Happy birthday ^^)

Reply
mamanlouve 24 avril 2015 at 22 h 59 min

Oui j’ai vu c’est cool ! merci pour ton ptit message 🙂

Reply
Delphine 23 octobre 2015 at 15 h 07 min

Oh là là, je me crispe rien que de te lire.
Avec mon fils on est passé par là lors du relais post-allaitement. RGO. traitements.laits différents. Rien, toujours 20 ml à peine à chaque biberon pour 1h de hurlements. Moi aussi, j’espérais que la nounou ait donné le bib avant que j’arrive. Le sentiment de découragement. 2 mois de souffrance pour tout le monde.
Puis THE diagnostic: APLV allergie aux protéines de lait de vaches. Nouveau lait à acheter en pharmacie: un hydrolysât de lait. Et là miracle! en 2 semaines, plus de cris, des câlins, plus d’appréhension. Soulagement.
Aujourd’hui, à presque 2 ans, mon fils reboit du lait normal, l’allergie a disparu. Que c’est bon 🙂

Reply
Kenz 24 novembre 2015 at 10 h 10 min

Oh la la … Rien que de lire ton post j’en ai les larmes aux yeux … Je pense que les nuits courtes n’aident pas … Je suis en plein dedans. Ma fille de onze semaines vit la mëme chose et tout comme toi à chaque biberon, j’ai la boule au ventre …
Malgré le lait et les traitements elle pleure, se tortille .. Et je ne supporte plus de l’entendre souffrir… Et je dois dire que le pédiatre que nous avons n’aide pas… 10 min à 70 euros pour s’entendre dire en grandissant ça va passer … Super ! Combien d’années de médecine …
Bref voilà mon commentaire n’a rien de constructif mais lire que toi aussi tu as ressenti cela me fait moins culpabiliser.
Bonne continuation

Reply
Lolo 16 février 2016 at 13 h 39 min

Bonjour,
Après lecture de ce témoignage, je me retrouve actuellement dans la même situation .. Mon petit a fait un malaise a 1 mois et demi, suite a une hospitalisation diagnostic rgo .. Sortie de l hôpital avec inexium et lait ar, oui c est bien mais bebe Tjrs pareil des jours bien et des jours ou mr rgo prend le dessus. ( on va dire 1 jour sur 2 ) Pas de nuit car réveil toutes les 10 min avec pleurs . Biberons chaotiques a la moitié parfois avant agitation pleurs … Le 1 er biberon passe bien dans agitation et suivant un calvaire parfois obligé de donner le biberon debout lui a la verticale. Seul moyen pour qu’il boit sans rien dire … Enrhumé quasi tous les jours. Certains jours il pousse bcp ce qui aggrave je pense le reflux car quelques heures plus tard il salive … Ce qu on nous dit ça passera a l’âge d 1 an … Euhhhh ouais. Malgré le traitement c est 1 jour avec un jour sans . Pour les biberons vous faisiez comment a 3 mois la fréquence et la quantité ? Car parfois il boit 180 ml d autres 60 ml. Je ne lui donne pas a manger le temps qu’il ne réclame pas il tourne a 4 biberons par jours avec parfois des petites quantité !
Merci

Reply
Cora 5 mai 2016 at 22 h 25 min

Le RGO, on s’en souvient chez nous…Lilas surtout, elle a eu des reflux jusqu’à ses 9 mois et demi!
On en a parlé à la première pédiatre qui suivait notre fille, bien trop bornée pour écouter nos suggestions de changer de lait…Elle l’a malgré tout misé sous Inexium et Gaviscon, puis Polysilane par la suite, mais pas d’évolution. La seconde pédiatre qu’on a décidé de prendre pour Lilas l’a remise sous traitement quelques mois plus tard. A force de discuter et de poser des hypothèses, on a décidé ensemble d’opter pour un lait sans PLV (= Protéines de Lait de Vache, du lait de riz ici). Et dès le premier biberon, miracle! Lilas n’a plus eu de reflux. Enfin ils ont continué parce qu’on lui donnait des yaourts, donc toute source de PLV n’était pas éliminée. Quand on a tout supprimé, elle n’a plus eu aucun rejet. Elle est en fait intolérante aux PLV
Ce qui me met le plus en colère, c’est que les parents sont rarement écoutés, on les prend pour des paranos, on fait passer au second plan leur expérience au quotidien qui est plus qu’importante, et c’est bien dommage…
En tous cas, c’est une bonne chose que ça se soit calmé tout seul pour ton petit bout, c’est une torture pour les parents le RGO!

Reply
Mm 31 octobre 2016 at 19 h 34 min

Je pleure toutes les larmes de mon corps a la lecture de votre article et de vos commentaires… Voila 2 mois que ma petite Anna souffre a la prise du biberon. En effet 12 jours apres la sortie de la meternitr les hurlements ont commencés à la moitie du biberon puis a 20ml à chawur biberon.. Apres pkusieurs visites chez le pediatre on a tout essayé, 5 changements de lait, avec le doute sur l’allergie a la proteine de lait, puis au debut gaviscon avant les biberons et aucunes ameliorations. Il est arrivé que l’on aille aux urgences le soir ou de nuit à 4 reprises et la nous parle d’oesiphagite du au RGO. La, mise en place du traitement inexiul et gaviscon avec lait hydrolisat et epaississant. Pas d’amelioration…chaque jour le pleur je me tord de douleur interieurement et chaque biberon est un calvaire. Visite chez le pediatre et la comme il ny a pas d’amelioration, Anna est hospitalisé pour 1 semaine, jentend tout et nimporte quoi je pleure et je suis a bout je reste jour et nuit a lhopital avec elle. Au bout de 2 jours un peu d’amelioration et pourtant aucun changement niveau traitement. 1 semaine plus tard nous rentrons a la maison, 10 jours de biberons parfait, pas de pleurs pas de hurlement jai limpression de revivre ! Et la cela fait deux jours que cest la rechute je suis effondré cest a nouveau comme au premier jour. Je suis a bout…. Je ne tiens plus le coup je suis desamparé.

Reply
Boulette 3 novembre 2016 at 18 h 56 min

Bonjour,

Ma fille Gabrielle aura 3 mois dans une semaine et a aussi un gros RGO interne.
A la maternité elle prenait de très petite quantité de lait et perdait du poids mais nous sommes quand meme sortis car les sages femmes me disaient que c’était une petite mangeuse… Arrivé a la maison les quantités sont allées en diminuant et tout le monde me disait ne t’inquiète pas elle est petite elle va se réguler seule dans quelque temps. J’ai laissé passer quelques jours mais pour moi quelque chose n’était pas normal (meme si c’est bb 1, je suis quand meme sa maman.
Un jour un elle m’a fait un rejet tout jaune/vert donc j’ai pris peur et je suis aller consulter un pédiatre en urgence.
La pédiatre au vu des symptômes que je lui décrivais et de sa perte de poids depuis le retour de la mater a suspecté un RGO et a décider de nous donner un lait épaissit, 2 jours plus tard ré perte de poids malgrés ce lait donc hospitalisation pendant 1 semaine. La pédiatre de l’hôpital a décidée de traiter d’une part le RGO avec du mopral et d’autre part une possible allergies avec du lait novalac en attendant les résultats des tests allergiques.au bout de 5 jours dhispitalisation bb avait retrouvér son poids de naissance et buvait son nouveau lait +ou- moins bien. 10 jours après notre sortie nous avons reçu le résultats des tests allergiques qui ne sont pas toujours fiables avec une prise de sang… Au vu des résultats pas besoins de test complémentaire car très grosses allergies au lactose.donc nous pensons que le RGO est consécutif a son allergie et est aussi du a l’imaturité de son système digestif. Malgres une bonne prise de poids la pédiatre de l’hôpital a qui nous avons dit que son RGO avait empiré décide de nous passer sur du lait 100% végétal modilac riz ar. Avec ce nouveau lait bb boit très bien. Coté RGO pas vraiment d’amelioration il y a des jours ou ça peut plus ou moins aller ou on sent qu’elle est gênée.et des jours ou c’est une vraie catastrophe elle n’a meme pas 1 minute de répit après son Bib quand elle le termine que déjà mr RGO pointe le boite de son nez.
Le papa n’étant pas présent pour un certain temps pour des raisons professionnelles seule c’est difficilement gerable donc n hésitez pas a demander de l’aide pour évacuer un peu la pression car voir son Bebe souffrir et ne rien pouvoir faire c’est un vraie torture! J’en passe des journées a marcher avec mon Bebes dans les bras pour essayer de soulager cette saloperie… Coté sommeil, j’ai dormi assisse avec mon Bebe sur moi pendant presque 2 mois jusqu’à ce que je trouve un matelas miracle. Bibed concept. C’est un matelas incliné a 12 degré fait par un ostéo avec yne ceinture ventrale. Comme il est mou j’ai mis des plans incliné a 15 en dessous + un gros coussin ce qui fait qu’il est incliné a environ 40 et bb dort dedans toutes les nuits. Malgres le traitement le RGO persiste et nous pourrit la vie a toutes les 2 donc mon pédiatre va me faire commencer la diversification vers 3mois 1/2 pour voir du ça peut la soulager un peu. C’est une maladie qui n’est certe pas définitive mais qu’il faut vraiment vivre pour pouvoir la comprendre car nous avons beau l’expliquer a notre entourage malheureusement ils ont beaucoup de mal a la comprendre… Il ne faut pas perdre espoir, je sais que c’est dur car je suis en plein dedans mais il existe quand meme quelques petites astuces pour aider a soulager bb de temps en temps.

Reply
Emilie 18 janvier 2017 at 16 h 28 min

Bonjour!
J’ai découvert votre blog récemment et je dois dire que je commenterais volontiers la moitié des articles! Cela fait du bien de découvrir une mère qui me ressemble, avec des idées similaires sur la motricité libre, la fessée, l’habitat dans un petit appartement… Et qui a aussi traversé l’épreuve des fausses couches avant d’avoir la chance d’attendre un 2ème bébé. (Mon fils a 2ans et trois mois, bébé 2 arrivera fin mai et avant il y a eu des étoiles filantes… D’ailleurs le livre « mon grand frère des étoiles », auto-édité par Delphine Goncalves nous a bien aidés à en parler à notre petit loup!)
Bref, le RGO on a aussi connu… De trois jours à neuf mois. De plus, j’allaitais et tenais mordicus à le faire, ce qui a impliqué moult remises en questions, additionnées à la culpabilité de ne pas pouvoir produire quelque chose de bon pour mon fils! Surtout que l’allaitement ne fonctionne pas aussi simplement que les biberons: si la tétée se finit en hurlements, bébé ne boit pas assez, ne stimule pas assez et donc il y a moins de lait! Mais c’était mon choix, et après coup je ne le regrette pas, je crois qu’il a beaucoup aidé au niveau de l’immunité et sur plein d’autres plans. De la même manière que vous avec le biberon j’ai été très énervée par les images d’Epinal de la maman allaitant dans la douceur et le bonheur… Et aussi choquée par l’absence d’information à ce sujet! J’ai l’impression que si j’avais lu des articles comme le vôtre avant, j’aurais peut-être mieux compris, moins culpabilisé…
Merci pour votre blog! J’espère qu’il comble quelques lacunes chez les futures mamans qui vous lisent. Je vous souhaite tout le meilleur pour la fin de votre grossesse, beaucoup de joie pour la rencontre et beaucoup de courage pour affronter les aléas de cette seconde maternité!

Reply
Cassaigne 5 février 2017 at 20 h 29 min

Bonsoir à toutes les mamans.
Ici aussi petit loup a un RGO interne (et beaucoup de coliques). Ça a commencé à ses 3 semaines, tendu pendant le bibi, rôt qui arrive pas à sortir, diminution des quantités à 1 mois, et puis sont arrivés les hurlements pendant les bibis. C’est mon deuxième mais j’avais jamais connu ça… Visite chez 2 pédiatres, aux urgences : « Mais tout va bien Madame, il grossit donc il a juste plus faim ». Quand à 2 mois et demi il ne buvait plus que 30 ml à chaque bibi 5-6 fois par jour, papa s’est fâché et oh miracle le pédiatre a donné un traitement : Inexium et Polysilane. Un bonheur !!! Au bout d’un mois arrêt du traitement une catastrophe. On a repris ça va mieux….mais là depuis 2 jours les bibis redeviennent compliqués , et les coliques aussi .Petit loup aura 4 mois dans 2 jours et je vais demander à la visite si je peux commencer à diversifier, ça fait trop mal de le voir comme ça. Bon courage à toutes (surtout aux mamans dont le chouchou a un RGO interne, c’est trop dur de se faire entendre : pas possible qu’il aie un RGO, il régurgite pas et prend du poids …. je l’ai entendu 25 fois celle-là. Donc ne lâchez pas si vous sentez que votre loulou a un problème)

Reply
Elsa 2 mars 2017 at 19 h 04 min

Bonsoir,
Je me retrouve dans certains commentaires. Je n ai pas l.habitude d intervenir sur des forums ou blogs mais j ai l impression de ne pas être écoutée et comprise par mon entourage.
Anais a 3 mois ce jour. Depuis sa naissance nous trouvions qu elle ne buvait pas suffisamment et qu’elle tortillait pas mal, nous avons donc consulte une pédiatre qui nous a conseillé un lait épaissit, rien a changé. Nous sommes partis aux urgences un soir car en la pesant elle avait perdu 200g en 1 semaine. Suite a ce passage, nous avons eu un lait AR et inexium le matin ainsi que polysiane apres chaque biberon. Elle est beaucoup moins agitée mais la prise de biberons est toujours très compliquée, je redoute ce moment a chaque fois. Elle boit au mieux 150 le matin et 80 le reste de ses biberons..certains jours sont supers mais il y a souvent des bas….arrivée a 60ml elle repousse le.biberon, fait un rot tout de suite mais après plus moyen de lui donner le reste..on essaie pendant 1h elle pleure dès que la tetine est près de sa bouche, je ne pense pas que ce soit de la douleur…mais pourquoi ne boit elle pas plus? Elle suit très bien sa courbe de poids, elle est très éveillée, gazouille beaucoup et super tonique..tout le monde me dit que c est une petite mangeuse mais si ses doses n augmentent pas, elle finira par perdre du poids…j ai ete un peu traumatisée par le passage aux urgences..est ce qu elle ressent mon.stress???sachant qu elle fait cela.avec tout le monde qui veut lui donner le bibi…puis je changer de lait pr essayer????j ai pense a l intolérance au plv mais elle n a pas les symptômes decrits sur internet….rdv la.semaine prochaine chez la pédiatre, j espère qu elle m apportera des.réponses….

Reply
Rossi 22 mars 2017 at 8 h 56 min

Je suis dans la même situation …

Reply
Virginie 31 mars 2017 at 11 h 22 min

Courage je suis aussi dans ce cas je n ai pas l habitude de reagir dans les forums mais ce sont des moments tellement difficile que notre entourage a du mal a comprendre. On a du mal a récupérer la fatigue se fait ressentir et la sensation d isolement nous avons aussi changé un nombre incalculable de fois de lait…nous retournons voire la pediatre la semaine prochaine. Courage a tous les parents on va y arriver…

Reply
Virginie 31 mars 2017 at 11 h 16 min

Bonjour
Comme j ai été très emue en lisant ces mots car nous sommes en ce moment même dans la même situation. C est difficile pour bébé et nous on se sent impuissants face aux souffrances de notre loulou… nous aussi nous donnons les biberons en se balladant chez nous… c est pas facile et malgré le traitement introduit.c est encore compliqué pour lui

Reply
Jeanne 19 avril 2017 at 15 h 50 min

Enlala je suis pas la seule…..rapidement so médecin m’a donné du prevacide ça a aidé un peu quelques temps et elle me faisait de grosse colique. Lua pleurait plus de 6h par jour j’étais à bout… on m’a prescrit du alimentum un lait pour les bébé allergique aux protéines bovines miracle plus de colique ! On a eu ses vaccins de 2 mois et ça recommence…elle s’étouffe même sur ses regurgis…elle hurle sur la moitié du biberon me griffe frappe se débat. …mon coeur est en miette j’ai l’impression d’étouffer. …je vais refaire un combat auprès du médecin pour trouver une solution au problème de rgo sans qu’on change son lait hypoallergénique qui est quand même un miracle…elle a 3 mois et j’espère commencer la diversification rapidement

Reply

Leave a Comment