Côté mamanJe me questionne

Les « mauvaises » habitudes

posted by mamanlouve 19 février 2016 32 Comments

Quand on devient maman, notre enfant n’est pas livré avec le mode d’emploi, trop simple sinon ! Alors on tâtonne tous à la recherche des petits trucs qui fonctionnent, que ce soit pour apaiser les pleurs, pour le faire dormir, pour le faire manger et autre… Et puis vient le moment où on est fatigué, alors on s’accroche même à des techniques « peu recommandables » mais qui ô miracle fonctionnent ! Et vous savez quoi, à ce moment là, plus rien d’autre n’a d’importance que la partie : ça fonctionne ! Et tant pis pour le reste ! Doucement mais sûrement je pense que nous instaurons tous ce que la société et le monde entier semblent appeler « des mauvaises habitudes ».

Je pense que chacun d’entre vous qui me lit aujourd’hui peut citer un exemple d’une action, pourtant quelconque, qui a été jugé comme néfaste pour votre bébé. « Ah tu l’endors aux bras, mmmm fais gaffe quand même tu lui donnes de mauvaises habitudes ». BIM

Je parle suffisamment du regard d’autrui sur mon blog pour que vous sachiez de quoi je parle, mais aujourd’hui je voudrais non pas parler des autres mais bien de nous, de ces fameuses mauvaises habitudes et de ce qu’il en est vraiment ! Car aujourd’hui avec 19 mois de recul, je peux commencer à tirer un bilan de toutes celles que j’ai accumulé et le résultat est plutôt surprenant. Commençons par le début.

Entre ce que l’on vous dit de faire et ce que l’on fait, il y a souvent un petit décalage, propre à tous me direz-vous ! On fait les choses avec notre ressenti, nos émotions, notre personnalité et celle de notre enfant. Ainsi depuis la naissance de little G j’ai fait tout un tas de petites choses, en mon âme et conscience certes, mais en me demandant toujours si je ne faisais pas une bêtise.

  • Pour commencer j’ai beaucoup porté mon bébé, parce qu’il en avait besoin, qu’il était assez demandeur et puis parce que ça me permettait de ne pas trop me bloquer dans mon quotidien des premiers mois. Mais est ce que je l’habitue trop à être porté ? Est ce que je ne crée pas une certaine dépendance ? Comment pourras-t-il s’en passer un jour ?
  • Little G a passé beaucoup de nuits avec nous, dans notre lit, là encore « oulala mais que fait-elle ? ». En réalité nous n’avons jamais adopté le cododo et little G a toujours dormi dans sa chambre. Mais quand il est malade ou quand il a de la fièvre, je suis plus sereine de l’avoir à côté de moi, que voulez-vous c’est ma nature un peu angoissée ! Ainsi lorsqu’il est malade, il n’est pas rare que je le prenne avec moi, et vous savez quoi j’adore dormir à côté de mon fils ! Mais il faudrait pas qu’il s’habitue à ça …et si c’était le cas ?
  • Quand little G était bébé, nous avions un berceau à roulettes, un berceau que nous avons béni tant ça nous a sauvé ! Le seul moyen de l’endormir c’était de le bercer, d’abord aux bras, puis de continuer à bercer son lit ! Inlassablement, tous les soirs, on se relayait pour faire des mouvements d’avant en arrière, allongé sur le tapis, pour qu’il s’endorme. À un moment donné on s’est demandé si on ne faisait pas une bêtise ? Il ne pourra donc jamais s’endormir autrement ? On l’habitue trop à être bercé, à 4 ans il en aura toujours besoin si on continue comme ça ! Il faut qu’on arrête !
  • Quand little G a eu son RGO le seul moyen de l’apaiser c’était de marcher pendant le biberon ! Alors ça, ça passe quand il a 2-3 mois mais après…paix à mon dos. Là encore toujours cette même question : et si on lui donnait de mauvaises habitudes ? Et si, et si …

Je ne sais même plus combien de fois je me suis posée cette question, cette fameuse mauvais habitude qui rentre dans notre quotidien et dont on ne sait plus comment se défaire ! Mais avec le temps et quand je regarde en arrière et où nous en sommes aujourd’hui je ne vois aucune trace de tout ça, aucune mauvaise habitude n’est restée là sans pouvoir s’en défaire. Alors serait-ce un leurre cette histoire ? Ne passons nous pas toutes par là avec un bébé et en fait « c’est pas grave ! ».

Mon fils n’a absolument aucun mal à s’endormir seul, dans sa chambre, sans bercements aucun ! Une histoire, un bisou, un bonne nuit et on ferme la porte. Mon fils ne prend plus le biberon en marchant et cela depuis bien longtemps, je vous rassure ! Quand il retourne dans son lit suite à une maladie il ne demande jamais à revenir dans notre lit. Il ne ressent pas non plus le besoin particulier d’être porté. Bref toutes ces petites choses qui se sont mises en place à sa naissance et qui nous ont facilité la vie, ne sont avec du recul aucunement de mauvaises habitudes. En tout cas il ne reste aucune trace de tout ceci et ce, depuis très très longtemps.

Si je parle de tout ça aujourd’hui c’est parce que j’ai lu récemment beaucoup de jeunes mamans qui s’inquiétaient de toutes ces choses, et qui se demandaient si elles ne devaient pas prendre un peu sur elles pour instaurer plus de règles et ne pas céder. Je pense que, comme pour tout, les choses s’instaurent naturellement sans vraiment trop réfléchir et puis progressivement s’en vont peu à peu. Je ne pense pas que ce soit de mauvaises habitudes.

Pour ma part tout cela a été mis en place afin de lui donner sa petite dose de « j’ai besoin d’être rassuré et que vous me montriez que vous êtes là « . Une fois qu’il en a été certain, tous ces stratagèmes se sont évaporés les uns après les autres et assez naturellement, pour se recentrer seulement sur notre relation, avec une bonne dose de confiance envers l’autre. N’est ce pas ça le plus important ?

Peu importe ce par quoi vous passez, arrêtons de se pourrir la vie en se demandant si on fait bien ou mal , si on va lui donner de mauvaises habitudes à vie ! Quelque soit le chemin, seul le résultat compte et pour ma part je me dis encore une fois que j’ai été bien dur envers moi même !

Sur ce, je vous souhaite un doux week-end !

*** Flore ***

Rendez-vous sur Hellocoton !

32 Comments

Melanie 19 février 2016 at 9 h 57 min

J’ai fait à peu près pareil mais j’ai eu un résultat différent pour les nuits avec nous.
Malade je le prenais dans notre lit et une fois rétabli je le remettrai dans son lit, et bien il se réveillait beaucoup plus souvent.
Je pense que certains enfants sont plus sensibles que la moyenne sur certains sujet.
Moi c’est le sommeil, je sais que je n’ai pas le droit de m’écarter des règles établies car ensuite il recommence à se réveiller toutes la nuit. Mais j’ai remarqué qu’il reprend vite les bonnes habitudes une fois que je lui ai expliqué.

Et on a le droit à l’erreur, si on se trompe on recommence.

Bonne journée.

Reply
anel 19 février 2016 at 10 h 09 min

Hahaha les « mauvaises habitudes » j’ai énormément porté ma deuxième, elle en avait besoin, j’en ai reçu des critiques… Elle ne sera jamais indépendante, elle va vouloir être portée tous le temps… En plus je l’ai allaitée longtemps paraît-il, trop longtemps j’allais en faire une assistée. Aujourd’hui ma doucette va sur ses 16 mois, elle s’est sevrée seule à 14 mois, depuis qu’elle marche c’est même compliqué de la prendre dans nos bras, et elle s’en dort comme une grande le soir dans son petit lit. Malheureusement en tant que mères nous auront toujours des critiques, il y a aura toujours cette personne « bien-pensante » qui viendra nous dire le fond de sa pensée, c’est comme ça. J’ai pris pour habitude de laisser parler les gens et souvent je ne relève pas et j’ai pris pour habitude de ne pas donner mon avis sauf si on me le demande et encore on est tous tellement différents que mon avis ne colle pas à toutes les situations. Juste vivre sa vie, les parents ont un instinct et très souvent ils savent comment faire avec leur enfant, les doutes viennent des autres.

Reply
nathalietoutsimplement 19 février 2016 at 10 h 15 min

Super cet article. Je ferai bien de le faire lire à mon mari, mon ancien médecin, mes beaux-parents, etc, etc… Et surtout, j’aurai mieux fait de m’écouter, à me faire confiance au lieu d’écouter les commentaires des uns et des autres, ma fille aurait peut-être plus confiance en elle aujourd’hui…

Reply
Adeline 19 février 2016 at 10 h 24 min

Merci merci merci merci ..cest tellement bon de lire tout ça … Une maman qui se croit pleine de mauvaises habitudes aussi…

Reply
Aurelie 19 février 2016 at 11 h 17 min

Exactement ! On dote nos tout petits d´esprits sournois, calculateurs et manipulateurs alors que…Il faut juste répondre à leurs besoins, qui sont en constante évolution. Un bébé porté est rassuré et sera plus en confiance pour être autonome. Pareil pour le cododo, etc. Plus on répond à leurs besoins (à ne pas confondre avec les désirs !), plus ils sont rassurés et confiants pour déployer leurs ailes 😉
En fait, il suffit de regarder un peu ce qui se passe dans les sociétés moins industrialisées et donc plus « nature ». Leurs bébés sont-ils des assistés ? Bien au contraire…

Reply
Ragnagna 19 février 2016 at 12 h 11 min

C’est une des pires phrases je crois qu’on peut dore à une mère « tu lui donnes de mauvaises habitudes ». Le truc qui te juge à fond, te critique à donf, et te dit « tu vas en chier après et CE SERA TA FAUTE AHAHAHAHA DANS TES DENTS ». Bref un pain dans la gueule direct.
Ici en mauvaise habitude il y a eu manger avec elle debout marchant autour d’une chaise, boire les biberons allongée pendant que je secouais un jouet au-dessus de sa tête, l’endormir en faisant un tour en poussette quand elle n’y arrivais pas seule et était en crise, allez la voir quand elle pleure, liste non exhaustive !

Reply
Isabelle 19 février 2016 at 12 h 29 min

moi j’ai donné la fin du repas du soir à mon fils… dans son bain !!! (ben oui, il ne mangeait pas beaucoup et c’était le seul endroit où on arrivait à lui faire ingurgiter sa purée dans la joie et la bonne humeur) Ohlala, la hooooonte !! que n’avais je fait ?  » mais comment en êtes-vous arrivés là ? et comment tu vas faire quand la deuxième sera là ? attention, tu lui donnes de MAUVAISES habitudes !! »
Et bien, figure toi qu’il a arrêté de manger dans son bain et termine tout son repas depuis une semaine, c’est-à-dire le jour où je suis rentrée de la maternité avec sa soeur… hum hum…
bref, totalement d’accord avec ton article et FAISONS NOUS CONFIANCE :)))

Reply
Johanna 19 février 2016 at 13 h 15 min

Ah mais complètement ! Déculpabilisons et comme je le disais sur un de tes articles précédents de faire avec son cœur et ce avec quoi on est le plus à l’aise. J’étais moi aussi paniquée (et pourtant c’était mon deuxième) qu’il s’endorme au sein ou uniquement dans les bras (c’est un tel bonheur) mais finalement chaque enfant dès qu’il est prêt apprendra à s’endormir seul pour peu qu’on lui ai donné la confiance et l’assurance que nous serons là. Un petit bébé a besoin des bras. Même si il y aura toujours des gens pour prétendre le contraire. Mon premier, à la suite d’une séparation à la naissance a dormi exclusivement (nuits incluses) sur mon mari ou moi pendant les 2 premiers mois de sa vie. Et c’est très long, peu reposant mais on voyait bien qu’il en avait besoin. Et dès ses 3 mois il a dormi seul dans son lit sans autre rituel qu’un long câlin, une histoire (oui j’ai commencé très tôt) et une chanson. Et puis au fond de nous on sait qu’ils vont grandir qu’ensuite ils voudront moins de nos bras de nos câlins. Alors autant en profiter 😉

Reply
Elodie 19 février 2016 at 13 h 40 min

C’était donc le RGO qui faisait qu’elle ne voulait boire son biberon qu’en marchant…J’ai toujours eu un doute :-)….Merci pour ton article, j’espère que beaucoup de jeunes mamans tomberont dessus.

Reply
marie kléber 19 février 2016 at 14 h 10 min

Très bel article qui rappelle l’essentiel je trouve – se faire confiance. Comme c’est dur de revenir avec son nouveau né chez soi. On doit tout apprendre, en écoutant son intuition et en découvrant au fur et à mesure ce qui est bon pour son enfant (cela varie d’un enfant à l’autre).
Je crois que les règles viennent plus tard. Tu le dis très bien, nos bébés ont besoin d’être rassurés.
Si je regarde en arrière, lui et moi nous avons pris de mauvaises habitudes dès le départ mais aujourd’hui il n’en reste rien. La vie tourne.

Reply
amandine 19 février 2016 at 20 h 33 min

une fois de plus complétement d’accord avec toi.
à mon boulot, il y’a souvent des bébés qu’il faut bercer looooongtemps pour quelques minutes de siestes. et j’avais trèèèèès peur que ce soit pareil avec Agathe.
du coup au début, je flippais de la prendre dans les bras car j’avais trop peur de l’habituer et de donner cette « mauvaise habitude ». et puis au diable mes peurs, et je ne regrette pas !
ici aussi, la phase du bib en marchant, c’était la seule solution pour qu’elle finisse ses bibs. heureusement elle etait legere !

Reply
lebazardelaura 19 février 2016 at 22 h 06 min

Oh le truc intemporel et hyper énervant. Le regard accusateur et malicieux de l’interlocuteur « ah, tu lui donnes de mauvaises habitudes, tu le regretteras ». Ahahaha, rire maléfique. Bon, j’espère qu’on ne fera pas la même chose avec nos enfants et leurs propres enfants 🙂
Bises et bon weekend
Laura

Reply
Kenz 21 février 2016 at 23 h 12 min

C’est rassurant de lire cela:
J’ai à peu près toutes les « mauvaises habitudes » que tu as adoptées pour ton bébé.
Beaucoup de portage, parce que je voulais qu’elle se sente rassurer et dodo dans les bras …
C’est sur ce point que je me pose beaucoup de questions, mais quand je lis que ça s’est réglé tout seul pour toi, ça me rassure…
On a tellement (je parle pour moi) peur de mal faire qu’on se bouffe le cerveau … J’en ai limite fait un burn out !
Alors merci pour ce post.

Reply
Cindy 22 février 2016 at 10 h 08 min

ET oui…on est toutes pareilles! Nous avons fait exactement les mêmes choses avec notre fils, et je rajouterai qu’il y a également un décalage entre ce que l’on pense faire ou ne pas faire avant d’être Maman et ce que l’on fait finalement une fois que nous le sommes!
Merci encore pour tes billets!
Cindy

Reply
Miettes de vie 22 février 2016 at 12 h 28 min

Je ne sais pas si au final on a vraiment des mauvaises habitudes .. je pense juste qu’elles sont mauvaises pour les personnes que cela gênent lol
Au final si l’on suit notre coeur et nos sentiments , on fait des merveilles ! Et l’enfant va apprendre par la suite a faire la différence par lui même.
Ici, il ne demandait pas vraiment les bras tout petit mais la ça commence (bon j’avoue que j’en avais besoin aussi hein xD) et je ne refuse pas. Certains disent que c’est une mauvaise habitude mais ma mère a fait pareil pour moi et ce n’est pas pour ça que je suis restée contre elle tout le temps ! Et ça permet en plus de créer une relation que beaucoup n’auront pas avec leur enfants. Pouvoir se confier, se rassurer etc .. tellement de belles choses <3

Reply
Lynette L 26 février 2016 at 2 h 57 min

Toutes dans le même panier !!! 😉
Tout ceci est tellement vrai… pour avoir eu 4 enfants et avoir fait exactement la même chose… je confirme, c’est une relation privilégiée que beaucoup n’auront pas la chance d’avoir avec leurs Loulous.
Article intéressant et rassurant. Merci !
Lynette L
(https://www.facebook.com/LesChroniquesDeLynette/)

Reply
Mummyandbabies 28 février 2016 at 21 h 28 min

Il n’y a pas vraiment de mauvaises habitudes, nous recherchons ce qu’il a de mieux pour nos enfants et pour nous également. Je pense que ça dépend surtout de la nature de l’enfant et de sa demande.
Il faut vraiment qu’on apprenne à se décomplexer et de vivre notre rôle de mère sans complexe.

Reply
amandine 1 mars 2016 at 14 h 16 min

Les « mauvaises habitudes » viennent d’abord d’une envie de bien faire, d’être là pour répondre aux besoins de nos enfants.

Alors faut-il nous blâmer d’avoir essayé de faire au mieux ? Je n’espère pas, car nous sommes tous des parents qui tentent d’élever leurs enfants en leur apportant sécurité et bien être.

Et c’est pas quand ils auront 17 ans qu’il faudra regretter de ne pas avoir su profiter de les faire dormir avec nous quand ils sont malades …

Donc oui, soyons « mauvais parents » et profitons de leur donner des mauvaises habitudes, car quand ils grandissent, on regrette nos bébés !!!

Reply
Laura 3 mars 2016 at 14 h 21 min

je pense pas qu’à 17 ans on les portera encore, on pourra plus!
il faut les emmener vers leur autonomie en douceur pas au pas de charge…
le notre on le laisse pas pleurer donc des fois on fait des trucs bizarres comme écouter de la musique un peu expérimentale à 3 h du mat (ça le calme direct) aprés tant que ça reste transitoire ou ponctuel…
je fais au feeling et si je ressens que c’est important, je respecte (mais je sais mettre des limites s’il le faut…mon deuz est déjà accro au chocolat comme sa mère…)

Reply
Eldalotë 25 mars 2016 at 10 h 15 min

Complètement d’accord! Après c’est sur que ça dépend du caractère de chaque enfant, mais toutes ces petites « mauvaises » habitudes sont toutes bien moins néfastes que de sur exposer ses gosses sur les réseaux sociaux, c’est comme ça qu’on en fait des enfants rois et des tirans de 3 ans à la maison!

Reply
Delphine 25 mars 2016 at 10 h 54 min

Je découvre ton blog et ça fait un bien fou de te lire ! Je me retrouve dans beaucoup de tes billets, et en particulier dans celui ci. A la naissance de mon premier, je me suis sentie perdue entre les « bonnes recommandations » et ma façon de faire, car oui nous sommes tous différents, nos bébés aussi et qu’au début tu fais surtout comme tu peux malgré cette stupide culpabilité qui ne nous lâche pas. Alors oui je me suis endormie avec mon bébé car l’allaitement c’est épuisant, oui je l’avais toujours dans les bras car il pleurait beaucoup et que je sentais qu’il avait besoin de ça et moi aussi. Bref la liste serait longue mais au final je constate tout comme toi que mon fils qui vient d’avoir 4 ans est bien dans ses baskets et qu’il n’a pas gardé de « mauvaises habitudes ». Et lorsqu’il est malade aujourd’hui encore, j’aime à veiller sur lui parce que c’est exceptionnel et que c’est si bon d’être là pour eux !!! Je viens d’avoir un deuxième petits gars et franchement rien à voir pour le retour à la maison et les débuts, je me fais confiance et je ne prête plus attention à ce que les autres pensent. Et tout se passe beaucoup plus sereinement.
Bonne journée !
Ton blog est une jolie découverte tant par la beauté des photos que par la justesse de tes mots ! Au plaisir de te lire
Delphine

Reply
momo-chan 12 avril 2016 at 10 h 08 min

JE me retrouve tellement dans ses lignes!!! JE me suis opposé à mon entourage, mais surtout à moi même, pendant la première année de vie de mon fils. Mon mari, complètement gaga, voulait tout le temps le faire dormir avec nous, dès que la nuit s’annonçait un peu compliquée. Ca me fendait le coeur de ne pas céder, mais j’y mettais un point d’honneur. Par contre, s’il était malade, je trouvais des subterfuges pour céder sans céder: matelas de fortune par terre à côté de son lit, on y dormait tous les deux, et une fois que j’avais réussi à l’endormir, je le remettais dans son lit. Mais un jour ça n’a plus fonctionné. Pas eu le choix, il fallait le mettre dans le lit parental. J’étais terrorisée à l’idée qu’il ne veuille plus jamais retourner dans son lit. Mais une fois la vilaine dent sortie, ou la grippe enfin passée, il a regagner son lit, sans trop broncher finalement. Aujourd’hui, j’écoute un peu plus mon mari et un peu moins mes angoisses, et surtout, surtout, j’écoute mon fils.

Reply
Milie 12 avril 2016 at 14 h 52 min

Ça fait tellement de bien de vous lire, toutes !!! Les petites remarques, les petits pics, les « mais tu l’allaites encore ?! Tu vas quand même pas l’allaiter jusqu’à ses 18 ans ! »,  » mais elle ne marche pas encore ?!! « , »moi je ne ferais pas comme ça… » alors que finalement on s’en fout que tu ferais pas comme ça toi la méchante qui n’a même pas de gosses !!!! Et certes à 18 mois ma puce commence seulement à marcher, mais elle a 12 dents bientôt 14,a demandé la diversification à 5 mois, s’est sevrée seule à 8, comprend très bien ce qu’on lui dit, parle bien et sait se faire comprendre quand elle en a besoin et ce depuis longtemps (premier essai de mot à 9 mois), est assez sage dans l’ensemble, sociable et même plutôt rigolote, voire un peu clown. Les nuits ont été difficiles à se mettre en place, mais quand on sort ses dents par quatre en trois semaines en moyenne, comment dormir correctement…La seule à avoir respecté tout ce que j’ai fait dans mot dire (même si elle n’en pensait pas moins certainement), c’est ma Maman !!! De toutes façons elle a bien vu qu’il n’était même pas question d’essayer de me faire fléchir 🙂 car l’avantage, c’est qu’elle, elle me connait par cœur ! Et finalement, à chaque fois que je me suis laissée aller à écouter les « bons » conseils des autres, ça n’a pas été. Comme quoi écouter son cœur de maman, il n’y a rien de tel.

Reply
E 12 avril 2016 at 21 h 39 min

Mes garçons ont 6 et 8 ans, portés, allaités 19 mois, cododo et tout un tas de mauvaises habitudes…. Maintenant ils sont bien dans leurs baskets, sécures et autonomes.
C’est sûr que ça m’a demandé du temps et de l’énergie, que je n’ai pas beaucoup dormi par moment. Mais je referai tout pareil. Aujourd’hui tout le monde les trouve charmants et éveillés…

Reply
a 14 avril 2016 at 11 h 14 min

Je suis totalement en accord avec cet article, ma puce a 4 mois je la porte, berce caline autant qu’il le faut. On m’a dit l’endormissement au sein c’est bien avant 3 mois apres faut laisser pleurer pour qu’il n’y ai pas les mauvaises habitudes.. je n’ai pas écouté car je ne supporte pas de laisser un bebe pleurer; je lai laissé au sein le temps qu’elle s’endorme, papa c’est au bras et au final a 4 mois elle nous montre la plupart des nuits qu’elle est capable de s’endormir seule sereinement. Plus jamais je ne douterais de moi !

Reply
Katia 23 mai 2016 at 21 h 14 min

Mauvaises habitudes pour rassurer nos petits? non, continuons ce que le coeur des jeunes maman nous dit de faire. Ma fille a 22 mois et elle dort avec nous quand elle est malade, a dormi avec nous le premier mois car hurlait dès que on l’a posait dans sa nacelle tout près de notre lit. Et pourtant c’est un bébé qui dort très bien, qui a fait ses nuits depuis le 3eme mois. Faisons nous confiance et surtout faisons confiance à nos petits.

Reply
Zunzun 8 juillet 2016 at 0 h 01 min

Encore un billet qui me parle bien, moi qui ai porté ma fille non stop pendant 6 mois parce que c’était la seule solution pour qu’elle dorme plus que 2 fois 20 minutes par jour, qui l’ai allaitée 3 ans, qui ait dormi avec elle près d’un an, et rebelote avec mon fils….qu’est-ce que j’ai pu entendre de la part des autres bon sang. Je ne me suis jamais laissée influencer par leurs paroles, c’était mes enfants, je savais que c’était les solutions qui fonctionnaient comme tu dis pour que la vie à la maison reste sereine et c’était bien ça le plus important. Je peux faire un bilan sympa aussi 🙂 Ma fille portée jusqu’à plus de 3 ans (six mois à temps plein le jour, puis très très souvent jusqu’à 2 ans et occasionnellement jusqu’à 3 ans et demi) -> a marché à 9 mois et demi, jamais pleuré chez la nounou le matin en la déposant (JAMAIS ! ), casse cou comme pas deux depuis le début de la marche…allaitement hyper long, jamais un souci pour la laisser quelque part en week-end chez les grands parents ou la famille…les nuits par contre c’est la méga mouise mais c’est comme ça depuis la seconde où elle a mis le nez dehors. A 4 ans elle commence tout juste à dormir toute la nuit mais les couchers sont un cauchemar. Son petit frère, 2 ans, même « traitement », même résultat, avec le sommeil meilleur en plus, ouf ! Comme quoi, c’est bien fonction de l’enfant, pas des méthodes des parents…

Je reviens rapidement sur le terme de « céder ». Je trouve que c’est ça qui est terrible dans ce qu’on nous apprend de la parentalité aujourd’hui : ne vous faites pas manipuler par votre enfant. C’est un démon, un petit truc qui fait rien qu’à vous empêcher de vivre exprès pour rire, matez le ! Tant que la relation parent-enfant sera enseignée comme un combat du dominant sur le dominé, on entendra des parents dire d’un bébé ‘je ne vais pas céder ». Je trouve ça triste…

Reply
JuliEm 19 août 2016 at 14 h 42 min

Coucou. Je suis contente de découvrir ton blog, il a l’air vraiment sympa. Je pense que je vais prendre beaucoup de plaisir à lire tes articles. Celui-ci, par exemple, est très pertinent. Je me retrouve dans ces moments avec mes petits loups. 🙂

Reply
Claire 29 septembre 2016 at 6 h 36 min

Je tombe sur votre article à un moment où je me pose exactement cette question. Ma princesse a 5 mois et jusque là j’en ai toujours fait qu’à ma tête!! Ou peut être suivant mon instinct maternel …

En tout cas souvent quand elle sieste elle est dans mes bras. Je la laisse s’endormir à l’heure qui lui convient la nuit (tres tard en ce moment….). Elle se réveille à l’heure qui lui convient le matin (tres tard aussi). Bref j’ai dans l’idée que de ne pas la contraindre elle se développera mieux et moins frustrée.

Parfois je me dis que je fais mal, que je devrais lui instaurer un rythme calé sur le mien.

On me dit qu’il faut que je le fasse. Mais pourquoi ??
Elle ne fait pas de caprice, elle dort bien la nuit quand elle finit par s’endormir, elle a l’air heureuse et est en avance pour beaucoup de choses pour son âge.

Je pense qu’il faut vraiment SE faire confiance car nous sommes les mères de ces petits êtres. Cette connexion fait que nous savons intuitivement ce qu’il leur faut.

Alors oui je suis d’avis que les choses se mettront en place d’elle même.

En tout cas merci je me sens moins seule!!

Reply
woodybeauty 18 novembre 2016 at 13 h 17 min

Super article, je tombe pile dessus quand je doute avec ma 2ème qui va avoir 6 mois. Elle s’endort principalement dans la poussette pour les siestes et on me dit que c’est une mauvaise habitude. Mais je ne me vois pas la laisser hurler (oui c’est le terme, on dépasse le stade de pleurer) dans son lit quand en 5 minutes elle s’endort pour 2h dans la poussette! Bref merci pour cet article qui déculpabilise alors qu’on ne devrait même pas employer le mot culpabilité. Bisou!

Reply
Sab 9 janvier 2017 at 22 h 49 min

Je pense vraiment que ca depends des enfants car ils ne reagissent vraiment pas tous pareils! Pour mon premier je ne voulzis absolument pas qu il dorme avec nous, je ne voulais pas qu ils soient tt le tps ds les bras… bref toutes ses « mauvaises habitudes »!
Du coup pas de pb ms parfois j etais frustré!
Pour la deuxieme, un oeu plys laxiste, je la prenais au lit qd elle etait malade, je la bercait qd elle n arrivait pas a dormir… et ben c etait l horreur, car elle a vite compris l histoire et c etait tres difficile de retourner a la normale!
Et pour le 3 eme, on pouvait faire ce qu on voulait de lui! Qd il est malade, il dort avec nous mais c est souvent lui qui reclame a retrouner dans son lit, quand on le prtait il se mettait vite a raler pour qu on le repose…
Bref ils sont tous differents avec leur caractere ( des tres jeune) et du coup ya pas de mode d emploi!
Ce qui marche avec l un ne marche pas forcement avecl autre!!

Reply
Nellymastro 1 février 2017 at 14 h 23 min

Je découvre cet article que je n’avais pas encore lu (ah bon? mais comment se fait-ce??)
Bref à 2 ans 1/2 on est retombé en plein dedans dans une phase de peurs de l’abandon où depuis 2 semaines il finit régulièrement sa nuit avec nous ou nous avec lui. Et j’ai encore plus peur que dans ses 1ers mois de lui donner de mauvaises habitudes. MAis j’essaye de lacher du lest et de relativiser. A 15 ans il ne dormira plus avec nous. A 15 ans il n’aura plus besoin qu’on lui tienne la main pour qu’il s’endorme.
Merci à toi ! 🙂

Reply

Leave a Comment