Avec papa / En coupleCôté mamanJe me questionne

Et le papa il t’aide ?

posted by mamanlouve 22 juillet 2016 42 Comments

Cela fait plusieurs mois que je retourne ce sujet dans ma tête et j’aurais donc attendu le dernier billet avant les vacances pour essayer de mettre des mots sur ce qui me tracasse. Je voudrais parler aujourd’hui de la place du papa ! J’ai toujours parlé très librement du papa de little G dans mes billets et il apparaît beaucoup sur mes photos. C’est un papa très impliqué, présent et fou de son fils, alors il y a certaines questions ou remarques qui me hérissent le poil, particulièrement à notre époque:

Il sait s’en occuper seul ?

Il se lève parfois la nuit?

Il prend un peu le relais ?

T’es partie un week-end et il te l’a gardé, waou il est sympa !

MamanLouve_laplacedupapa

Sympa ? Vraiment ? J’ai l’impression de devoir m’estimer heureuse que mon mari s’occupe de notre fils si je dois m’absenter un week-end ! Et j’ai le désagréable sentiment de devoir me justifier quand il s’occupe de notre fils quand je sors voir une copine par exemple ! Alors oui des pères démissionnaires ça a toujours existé et ça existera toujours mais quand je regarde autour de moi j’ai l’impression de voir de chouettes papas qui s’occupent drôlement bien de leurs enfants, sans généralité aucune bien sûr mais quand même… Les temps ont changé on le sait, les papas sont beaucoup plus présents qu’auparavant et pourtant cela peut encore surprendre de les voir à la sortie de l’école ou déposer leurs enfants à la crèche le matin.

***

Récemment j’expliquais à quelqu’un notre fonctionnement du week-end : le samedi matin c’est mon mari qui s’occupe de little G pendant que moi je dors et le dimanche c’est l’inverse ! La réaction de la personne d’en face m’a cloué sur place : « Ba c’est pas très sympa pour Charles, tu pourrais faire les deux matins pour qu’il se repose de sa semaine. » J’ai été sidéré, fâché, j’ai bien mis 2h je pense pour redescendre de cette réflexion. Je suis freelance, je travaille de chez moi et j’ai donc la fâcheuse étiquette de la fille qui ne bosse pas, car c’est bien connu quand on travaille de chez soi on ne bosse pas hein ! Comme souvent quand on me déstabilise, j’avoue perdre mes mots, alors j’ai simplement dit à cette personne : « Mais tu sais ça lui fait aussi plaisir à Charles de passer du temps qu’avec son fils en tête à tête, c’est pas une « corvée ». » Alors oui on aimerait dormir chacun un peu plus mais mon petit-déj’ dans la chambre de little G en tête à tête c’est plus que sacré, comme vous pouvez le constater sur mon Instagram tous les dimanche matin ! Ce sont des petits moments magiques et je pense que notre fils est aussi content de passer du temps avec chacun de ses parents le week-end, juste l’espace de 2h !

MamanLouve_laplacedupapa

MamanLouve_laplacedupapa

MamanLouve_laplacedupapa

J’ai juste l’impression que le papa est trop souvent considéré comme un à côté, une aide, et c’est tellement éloigné de ma conception de la vie de famille….Alors évidemment on ne pas nier que je suis plus présente physiquement pour notre fils, je n’ai pas les contraintes de son travail, ni ses horaires, mais non mon mari ne sera jamais là pour « m’aider ». Un enfant ça se décide à deux et si l’autre n’est pas prêt à s’impliquer à 100% dans ce projet ça n’aurait pas été possible pour moi. Quand on me demande s’il sait préparer un biberon tout seul ou différencier un body d’un t-shirt j’avoue ne pas comprendre. Je ne juge aucun fonctionnement de couple, chacun a son implication mais il me semble tout de même que nous avons la chance de vivre dans une époque où le père n’est plus seulement là pour subvenir aux besoin de sa famille mais fait partie à part entière de ce triangle (ou plus!) familial.

MamanLouve_laplacedupapa

Au delà d’être blessant pour moi cela blesse aussi mon mari qui assume totalement sa paternité et qui ne comprend pas non plus tellement qu’on puisse le reléguer au second plan. À la naissance de little G, alors que moi j’étais tétanisée de mal faire, il a pris les devants, donnant bains et biberons avec une aisance déconcertante, nettoyant son cordon, changeant ses couches et lui enfilant ses si petits bodys. J’ai appris en le regardant et pris confiance en la maman qui sommeillait en moi, alors j’ai l’impression de lui être redevable de m’avoir mis sur ce chemin, comme quoi on a parfois beaucoup à apprendre des papas…Bien sûr très souvent ils ne font pas « comme nous », il est beaucoup plus à l’arrache que moi, plus tête en l’air et laxiste mais il est comme ça. Je ne prétends pas avoir le meilleur papa du monde, personne n’est parfait, mais dans les yeux de little G il est le meilleur et c’est bien tout ce qui m’importe.

MamanLouve_laplacedupapa

MamanLouve_laplacedupapa

Bon week-end,

Et bel été à tous !

Je vous embrasse,

*** Flore ***

Rendez-vous sur Hellocoton !

42 Comments

Nathalie Elle 22 juillet 2016 at 8 h 54 min

Ah la la, on dirait que c’est moi qui ai écrit ce texte, mot pour mot. Je travaille aussi de chez moi alors pour beaucoup, je l’ai cool (aaargh !). Mais, comme dans ton billet,mon homme, bien que peu présent, est ultra investi avec notre fils (20 mois), fait les choses à sa manière (ce qui ne veut pas dire qu’il fait mal, au contraire, souvent il fait des choses auxquelles je n’aurais pas pensé et que je trouve géniales ! ). Et quand j’entends mon pti bout dès le réveil appeler « papaaaa? » et que je vois le regard de son père qui brille en entendant ça, je me dis qu’on a construit une bie jolie famille ♡
Merci pour tes mots toujours justes et te photos pleines de tendresses.

Reply
Justine 22 juillet 2016 at 8 h 56 min

Je suis tellement d’accord avec toi. Autours de moi on me dit souvent que j’ai de la chance d’avoir un mari qui m’aide. Pour Loup mais aussi pour les tâches ménagères. C’est dingue. Nous avons encore aujourd’hui à l’esprit que la femme tient la maison et s’occupe des enfants pendant que l’homme travail. Pourtant chez nous ça ne fonctionne absolument pas comme ça. Mon mari fait plus la cuisine que moi par exemple. Et se lève plus souvent la nuit. J’ai un sommeil tellement difficile et lui peut se rendormir en un claquement de doigt (il a donc pitié de moi ). Par contre je suis plus présente physiquement la journée. Je suis infirmière donc avec des horaires décalées. Et nos places nous conviennent comme ça. Le papa est aussi vexé de ses réflexions. Il est fière de s’occuper de son fils autant mais différemment de moi. A la crèche il n’est pas le seul à chercher où amener son enfant. Et Loup regarde son papa avec des yeux pétillants. Bref un peu comme toi en fait.

Reply
Marie 22 juillet 2016 at 9 h 12 min

C’est tellement vrai ! Ancienne freelance, j’ai ressenti exactement la même chose. Pour les autres, je ne travaillais pas et je devais donc tout gérer pour le « soulager ». Alors que mon mari lui ne voit pas du tout les choses de cette manière. C’est un papa très impliqué.
Récemment, je suis partie en déplacement et les ai laissés seuls 5 jours. Je ne compte plus le nombre de personnes qui s’inquiétait de savoir s’il saurait s’en sortir et si vraiment je ne pouvais pas emmener les garçons avec moi. J’ai fini par répondre : si nous inversions les rôles, vous seriez aussi inquiets ? Systématiquement, la personne en face me répondait « c’est différent, tu es une femme ». Sexisme ordinaire. Cela me met en colère et cela peine réellement mon mari.

Reply
juste1maman 22 juillet 2016 at 9 h 22 min

Le papa de mon fils est en or, comme le tien visiblement…Mais j’avoue qu’autour de moi, il y a des papas super, mais il y a aussi des mamans que je n’envie pas vraiment… il faut de tout pour faire un monde parait-il, le plus important est que chez nous, tout aille bien ! chez les autres on s’en fou 😉

Reply
Sarah 22 juillet 2016 at 9 h 28 min

Je suis tellement d’accord avec toi!

Reply
Ogresse&cie 22 juillet 2016 at 9 h 29 min

Je me reconnais totalement dans ton billet. Je passe mon temps à reprendre les gens qui disent cette phrase qui m’agace au plus haut point. Non le Papa ne m’aide pas il fait sa part, à armes égales. Il y a des trucs d’ailleurs qu’il fait bien mieux que moi. C’est l’expert pour donner le bain!

Reply
DeboBrico 22 juillet 2016 at 9 h 34 min

Merci pour cet article parfait! C’est un sujet qui nous touche beaucoup (mon amoureux et moi) car effectivement c’est encore loin d’être entré dans les mœurs que le papa puisse avoir une place à part égale avec la maman. Et tu verras ce n’est que le début car à l’école qu’est ce que cette pensée est présente « l’heure des mamans », les mots dans les cahiers à l’intention des mamans.. Bref je partage ta conception du couple et de la famille à 100%, et chez nous non plus le père n’aide pas, il est juste père vraiment!! D’ailleurs j’y avais consacré sur le blog un article un peu dans la même lignée que le tien… il y a déjà 3 ans, mais c’est toujours aussi vrai si tu veux lire: https://debobrico.com/2014/03/24/ce-papa/

Reply
Pityfleur 22 juillet 2016 at 9 h 36 min

Je suis également freelance et le papa de baby est également très impliqué. Je me reconnais tellement dans votre témoignage. Nous sommes 3 dans ma famille à avoir accouché dans un mouchoir de poche. Nous sommes toutes 3 de jeunes mères et quand je leur raconte comment ça se passe chez nous, on me répond que j’ai de la chance, que je dois vraiment me la couler douce, bref j’en passe et des meilleurs. J’ai l’impression qu’on me reproche que « cela se passe bien » ! Oui l’arrivée de baby nous a changé, est-ce pour autant qu’on se manque de respect ? Qu’on se crie dessus ? Qu’on est sans cesse en conflit ? Pas du tout ! Pourquoi devrais-je m’excuser de ça ? Mon couple, et plus encore ma famille, fonctionne. Oui y a des hauts,des bas, des chamaillerie mais rien d’insurmontable. N’est-ce pas cela une famille ? Pourquoi devrais-je m’excuser de vivre « normalement » ? Le papa de mon garçon est comme le vôtre, imparfait mais impliqué, dévoué et aimant, pourquoi devrait-on avoir à rougir de ça ? Merci pour votre billet. Merci énormément.

Reply
Pityfleur 22 juillet 2016 at 9 h 39 min

Je suis également freelance et le papa de baby est également très impliqué. Je me reconnais tellement dans votre témoignage. Nous sommes 3 dans ma famille à avoir accouché dans un mouchoir de poche. Nous sommes toutes 3 de jeunes mères et quand je leur raconte comment ça se passe chez nous, on me répond que j’ai de la chance, que je dois vraiment me la couler douce, bref j’en passe et des meilleurs. J’ai l’impression qu’on me reproche que « cela se passe bien » ! Oui l’arrivée de baby nous a changé, est-ce pour autant qu’on se manque de respect ? Qu’on se crie dessus ? Qu’on est sans cesse en conflit ? Pas du tout ! Pourquoi devrais-je m’excuser de ça ? Mon couple, et plus encore ma famille, fonctionne. Oui y a des hauts,des bas, des chamailleries mais rien d’insurmontable. N’est-ce pas cela une famille ? Pourquoi devrais-je m’excuser de vivre « normalement » ? Le papa de mon garçon est comme le vôtre, imparfait mais impliqué, dévoué et aimant, pourquoi devrait-on avoir à rougir de ça ? Merci pour votre billet. Merci énormément.

Reply
zozomum 22 juillet 2016 at 9 h 50 min

Coucou 🙂 Cet article me parle tellement, ici aussi Papa est très présent le week end. Ca me permet de respirer un peu et de bosser surtout 🙂 Et les réflexions ont souvent fusé … J’ai entendu du « mauvaise mère », « mauvaise épouse ». La blague … depuis quand le père est dispensé de nous soulager nous aussi? Comme si il n’était pas capable de prendre plaisir à s’occuper lui même des enfants …

Bref votre équilibre est très juste je trouve, et c’est un bon exemple pour votre loulou. Bon week end la jolie <3

Reply
Loucarnet 22 juillet 2016 at 9 h 53 min

Bon clairement, on a la même vision de ce fameux triangle familial mais surtout je me rends compte que j’ai le même papa à la maison ; Impliqué, toujours là pour aider, pour prendre le relai, pour partager avec bébé. Ma fille est dingue de son papa, se réjouit de son retour chaque soir et ils se le rendent bien tous les deux. Les entendre rire ensemble lors du bain, les voir se câliner chaque soir et chaque matin pour le biberon… C’est un bonheur fabuleux aussi d’être la maman témoin d’un tel partage.
Comme toi je bosse à la maison, comme toi je suis la présence physique chaque jour et je prends la majorité des décisions par question de facilité, mais une fois que papa est là c’est ensemble, tous les 3. Par contre j’adore votre idée du week-end chacun s’octroie un petit moment pour dormir, je pense que je vais lui proposer hihi !
Et comme toi de nouveau, pour les premiers moments les bains et les habillages… Heureusement qu’il était là, à l’aise et habile pour le faire car j’étais tétanisée 🙂
Bisous doux

Reply
Tamia 22 juillet 2016 at 10 h 07 min

Comme ce que tu dis est juste ! Pas encore d’enfant ici, mais mon mari est révolté à chaque fois qu’il entend l’expression : le Papa aide dans le cas de l’éducation des enfants. Ca m’énerve aussi d’ailleurs et je comprends que tu ais mis du temps à redescendre suite à la remarque concernant votre organisation du week-end !
Tout comme quand on me demande si mon mari m’aide dans les tâches ménagères… Crotte ! On est plus dans les années 50 ! Le plus important c’est que cette organisation vous convienne.

Reply
Ragnagna 22 juillet 2016 at 10 h 37 min

Ta partie sur la personne qui travaille à la maison = glandeuse dans son canapé me fait rire, j’ai tenté un bout de freelance mais avec bébé h24 et 7/7 j’ai abandonné, résuktat pire que la personne qui travaille à la maison je suis devenue maman au foyer et là c’est clair que pour certains je ne mérite aucun repos ou quoique ce soit car je fiche rien à m’occuper de mon bébé.
J’avais touché deux mots sur ce sujet lors de la fête des pères, je déteste cette question aussi. Le Chti prend rarement Lucie seule et s’occupe rarement d’elle les nuits car ça ne fonctionne pas, elle hurle jusqu’à ce que j’arrive finalement ce qui le peine pas mal. Donc il semble être un mauvais père mais à côté de ça ils sont toujours ensembles pour faire les 400 coups, rire et découvrir. Chaque famille a ses habitudes !

Reply
Xofia 22 juillet 2016 at 10 h 47 min

Je crois que beaucoup d’entre nous (voire toutes?) sont confrontées à ce genre de réflexion! moi aussi, çà me fait bondir! et oui, m’sieu-dame, on l’a fait à deux, on s’en occupe à deux, et monsieur est autant capable que nous de changer une couche ou lui donner à manger! (heureusement comment feraient les papas célibataires??). Alors du coup, quand monsieur change UNE couche, c’est le meilleur papa du monde, alors que nous, femmes que nous sommes, si à côté de çà, on fait tout de A à Z pendant la journée, bin c’est NORMAL quoi, c’est pas pour çà qu’on leur paraitra meilleure maman pour autant!!
Dernière réflexion en date de ma mère: mon jeune cousin vient d’avoir une petite fille, elle me dit: ton cousin papa, et quel papa, il a déjà changé une couche! ahhhhhhhhhhhhhhhhh!!!! …. allez, ptet qu’un jour, çà paraitra normal!!
Bon article! 🙂 Bonne journée, au plaisir de te lire…

Reply
mesange 22 juillet 2016 at 10 h 57 min

Tellement vrai! J’ai la chance d’avoir aussi un mari à fond, qui adore ses fils et s’en occupe beaucoup (d’ailleurs, en ce moment, il est en vacances avec eux à 500km de là et moi je bosse et j’ai mes soirées tranquille 😉
C’est sûr qu’il travaille beaucoup plus que moi donc globalement, je gère plus les enfants que lui (et plus la maison) et que je suis plus à l’aise sur le quotidien (comme tu dis, il est plus tête en l’air). Mais pour moi c’est évident qu’un papa se lève la nuit et sait faire les biberons. Je connais un ami d’ami qui se vante de n’avoir jamais changé une couche de sa vie…La phrase qui me hérisse complètement…C’en est même ridicule.

Reply
twist 22 juillet 2016 at 11 h 07 min

Belle hommage aux papas qui sont comme ça. On a le même style de fonctionnement surtout le weekend, il se lève le samedi pour que je dorme un peu plus et inverse le dimanche. C’est normal le papa est le papa ce n’est en rien une aide. Pour ma part, nous sommes une équipe à deux, même si physiquement je suis plus présente. Et puis des moments ou on profite seul de nos enfants il faut en profiter.
Seulement nous avons souvent l’impression d’avoir un mode de fonctionnement à part. Les mamans des copains de classe me demandent comment il fait pour venir chercher de temps en temps les enfants à l’école (euh il travaille plus après leur coucher pourquoi?), quand je suis à une manifestation ou avec des amies qui garde les enfants tes parents? euh non leur papa…. Moi je suis fière d’avoir un mari impliquer pas seulement parce que c’est un mari extra mais pour mes amours qui vivent dans l’égalité entre père et mère.

Reply
Pauline 22 juillet 2016 at 11 h 32 min

Tellement vrai… Je partage à 100%
Merci pour ce post !

Reply
Sophie 22 juillet 2016 at 11 h 34 min

Tout à fait d’accord, le papa n’est pas une baby sitter !!! Et pourtant notre nounou le traite comme une chose inutile quand il vient chercher notre fils, et c’est moi qu’elle appelle quand il est malade

Reply
ClemSimm 22 juillet 2016 at 12 h 13 min

Totalement d’accord avec ton texte, chez nous ça se passe pareil et les gens qui s’en étonnent sont peu nombreux mais je les plains.
Mon mari ayant été élevé seul par sa mère, il n’avait pas de modèle paternel, il est devenu le père qu’il est par instinct et par envie. A la naissance des petits loups, il a participé comme il l’avait toujours fait dans notre vie de couple. Il ne nous est jamais venu à l’esprit qu’il pourrait avoir moins de raisons que moi de s’occuper des enfants la nuit, pour les couches, quand on sort avec les enfants… Tout comme on n’a jamais imaginé que l’un de nous devait faire les lessives ou le dîner et pas l’autre.
On n’a pas vraiment d’orga pour le weekend mais en général, il y en a un qui se lève à 6h, qui s’occupe des babies, puis l’autre se lève et le 1er va subrepticement se recoucher (c’est un peu les 3-8 pour survivre ;-)).
Sur ce, vive le 21ème siècle 🙂

Reply
Calouve 22 juillet 2016 at 12 h 24 min

C’est également le genre de propos qui m’exaspère, j’en avais d’ailleurs parlé par ici http://maviedemamanlouve.com/et-le-papa-il-participe/
Un enfant, ça a 2 parents, qui sont d’égale importance! Alors non, le papa n’aide pas, il joue son rôle de père!
Ceci dit, dans mon entourage, je vois aussi des mamans qui refusent que le papa s’implique trop, elles ne veulent pas qu’ils gardent leur enfant seul, ne supportent pas qu’ils donnent à manger… Ce n’est pas très sain non plus!
Allez, sur ce, bonnes vacances 😉

Reply
Marie Kléber 22 juillet 2016 at 12 h 25 min

Je vois beaucoup de papas investis autour de moi et je trouve ça super. C’est la conception que j’ai de la famille moi aussi. Chacun compte. Et l’autre parent ne doit pas être vu comme « en soutien ».
Il faut dire que beaucoup de femmes encore aujourd’hui sont confrontées à l’absence du père (même en cas de séparation, nous ne sommes pas toutes à égalité), du coup on a du mal à se dire que chez d’autres familles la donne est différente (mais o combien rassurante!).

Reply
lespetitsbonheursdekenji 22 juillet 2016 at 12 h 41 min

Je crois qu’il faudra encore du temps malheureusement pour que les mentalités évoluent !
Little L n’est pas encore là qu’on a déjà eu droit aux traditionnelles questions : mais il va se lever la nuit? Tu vas t’en occuper aussi? faire les couches et les biberons? Un papa impliqué mériterait une médaille aux dires de certains, alors que pour nous c’est notre enfant à tous les deux donc il est normal que chacun s’implique, et d’ailleurs se sera avec plaisir !

Je ne peux que plussoyer ton article !!

Reply
Damanne_Rainbow 22 juillet 2016 at 13 h 09 min

Je te comprends à 100%. Ici aussi le papa il gère et il gère aussi « bien » que moi, même si il est un peu moins à cheval sur les horaires ou la concordances des couleurs pour les vêtements du petit loup. Mais franchement, lui ou loi c’est pareil. Comme tu dis, on a décidé de faire le bébé à deux, on gère à deux. Il faut aussi avoir la chance d’avoir un conjoint qui souhaite s’investir mais bon… mais je crois qu’il y a des mentalités ou des éducation qui encore aujourd’hui donnent au père le rôle de sanction ou de jeu, et très peu dans l’éducation au quotidien. Après je dois dire qu’en région parisienne, avec nos contraintes de transport, les parents n’ont parfois pas le choix : y’en a un qui gère le matin et un le soir. A l’école maternelle en bas de chez moi je croise beaucoup beaucoup de papas…
Ne changez rien à ce que vous faites, ne tenez pas compte de ce que certaines personnes peuvent penser… vive notre époque et les papas investis !!

Reply
Louna 22 juillet 2016 at 13 h 36 min

Oh oui que c’est agaçant, ces remarques étonnées lorsqu’on explique que le papa aussi sait s’occuper de son enfant ! Mister F. aussi est un papa très impliqué (voire même papa poule, contrairement à moi !), et comme toi, je boue, je rumine, je rage devant les remarques sexistes de notre entourage. Comme tu le dis, un enfant ça se fait à deux et ça s’élève ensemble ! Ce n’est pas à la maman de tout assumer, et au père d’être un parent de passage. Ça me paraît fou comme fonctionnement !
Très récemment, alors que j’étais à l’autre bout du monde pour des raisons professionnelles, j’ai eu droit à plusieurs remarques (venant d’hommes et de femmes, d’ailleurs) : « Mais qui s’occupe de ta fille, du coup ? », « Est-ce que c’est pas trop dur pour lui ? Il va aller chez ses parents ? »
Franchement, j’hallucinais en me disant que les fois où c’était Mister F. qui était en déplacement pro, on ne m’avait pas posé toutes ces questions ! Grrrrrrr!

Bref, merci pour cet article !

PS : Nous aussi, on fait la même technique que vous pour nous préserver une grasse mat’ par week-end, et c’est top pour tout le monde ! Celui qui dort comme celui qui profite de Poupette pour lui tout seul ! 🙂

Reply
Lucky Sophie 22 juillet 2016 at 14 h 07 min

Mais c’est tellement ça ! <3

Reply
Maman sucre 22 juillet 2016 at 14 h 55 min

En fait, tout ça montre surtout que les mentalités ont du mal à changer et que les choses sont encore loin d’être acquises.
La femme a encore le rôle de maitresse de maison et de mère à « temps plus important que le père ». Cela dit, de mon point de vue, les gens se débarrassent facilement de leurs enfants. « L’éducation, c’est trop compliquée. »
Mais attention. Il faut savoir aussi que certaines femmes préfèrent s’occuper de certaines choses et que parfois, elles préfèrent que le mari ne mette pas la main à la pâte.
De mon côté, c’est davantage moi qui gère les choses. D’abord parce que mon mari a un emploi stable, chose que je n’ai jamais eu, que je n’ai pas et que je n’aurais certainement jamais, même si j’entretiens un semblant de boulot. Et nous avons deux filles, que nous gérons 100% de notre temps. Et quand je dis 100%, c’est pas de crèche, pas de famille, pas de nounou. On se débrouille seuls. C’est un choix. Ce n’est pas toujours facile mais je sais que comme c’est moi qui garde les filles à 80% du temps, je diras, je sais que j’aurais fait mon job et j’espère que mes filles en seront contentes. Mais ça, c’est une autre histoire.
En tout cas, j’ai confiance en mon mari, mais dans certaines limites. 🙂

Reply
Lexie 22 juillet 2016 at 17 h 52 min

Imagine si on leur posait la question. «Et la maman elle t’aide?» J’aime l’idée, on y viendra peut-être qui sait 😉 Pour moi, c’est quelque chose qui vient des femmes, est induit par les femmes et prononcé par les femmes. Tu n’entendras jamais un homme dire «et ton conjoint il t’aide?». Ce sont des femmes qui posent la question, s’indignent que tu dormes tandis qu’il s’occupe des enfants et s’étonnent qu’il sache changer une couche. Je ne sais pas si l’homme est un loup pour l’homme, mais la femme est définitivement… une louve? Non plutôt une tigresse 😉 Pour les autres femmes…

Reply
sabrina 22 juillet 2016 at 18 h 43 min

Ce qui est dommageable dans tout ça c’est que ce sont les femmes qui mettent les femmes dans des positions étranges et l’homme aussi dans la même occasion. J’ai moi même vécu la même situation une fois je suis parti me retirer avec l’accord de mon mari et quelle n’a pas été les remarques des autres femmes qui ont trouvé mon mari seul avec notre fille. mais moi je dis qu’elles aillent toutes ce faire voir. ma vie de couple et notre organisation ne regarde que nous et nous seul.

Reply
sifene stimmi 22 juillet 2016 at 21 h 31 min

Les idées reçues, les clichés ont la vie dure… les gens ont souvent du mal à évoluer… mais malheureusement ce genre de fonctionnement, le machisme, la maman qui bosse et s’occupe aussi des enfants, de la maison et j’en passe pendant que papa se « la coule douce » existe encore bel et bien c’est une réalité que vivent encore trop de femmes….

Reply
Cécyl 22 juillet 2016 at 21 h 33 min

Et oui, comme tout cela est vrai! Bravo de l’avoir écrit si clairement. Ici, 3 enfants, mon mari gère tous les matins pendant que je pars travailler dès 7h, et moi je récupère tout le monde à 17h et lui rentre à 20h. Ça correspond à nos tempéraments et rythmes . Il prend tous ses mercredis matins et moi les après midi, hé oui! Et pour les grandes vacances, c’est 2 semainesur tous les 5 et 1 semaine chacun seul avec les enfants. Le plus dur finalement c’est de trouver du temps pour nous 2 seuls…..une fois les enfants couchés et les tâches diverses faites (à deux…), on est cuits! Mais si heureux et si proches de nos enfants qu’on en parle avant de nous endormir…. Rien de parfait dans tout ça hein, mais la vie simplement…. Bonnes vacances et merci….

Reply
sophie 22 juillet 2016 at 21 h 46 min

Elevée par un papa solo, je suis toujours déconcertée par les « rôles » que donnent, avec plus ou moins de subtilité, les gens. Tu as raison, c’est vexant pour lui ET pour toi ! Je profite de ce petit mot pour te dire que je me retrouve totalement aussi dans ta conception de la parentalité bienveillante. Je suis en plein dedans et ai « attaqué » plusieurs lectures qui m’aident à réfléchir et surtout me donnent des clés lorsqu’on m’appelle laxiste. « C’est pour ton bien » d’Alice Miller, « Eduquer sans punir » de Thomas Gordon et bien sûr les bouquins d’Isabelle Filliozat et d’Agnès Dutheil.
Bises, bon courage !

Reply
Chat-mille 22 juillet 2016 at 23 h 13 min

Une fois de plus, je me retrouve dans ce que tu écris. On a la chance de ne pas avoir trop de remarques, mais mon mari s’occupe autant que moi de notre fille, il a vraiment assuré les premiers jours (moi j’osais pas trop au début) et même s’il ne fait pas pareil que moi, je sais qu’elle est entre de bonnes mains avec lui (d’ailleurs fin août, je pars un weekend avec des amies et Choupie reste seule avec son papa) 🙂

Et je confirme, travailler chez soi ne veut pas dire ne pas travailler… heureusement qu’on ne me le dit pas trop, parce que ça m’énerve déjà d’être tout le temps le joker des rendez-vous de mon mari ou des absences de ma nounou :p

Reply
Vanda Démêle Le Fil 23 juillet 2016 at 12 h 06 min

Très beau billet, j’ai du mal aussi avec les gens qui oublient que le père a lui aussi si t rôle et choisit de devenir papa. Apres j’ai l’exemple du papa qui n’assume pas vraiment son rôle pour ma Soeur et moi ou sue les trucs cools et qui l’arrange…. Depuis les 70’s les papas sont plus impliqués mais malheureusement il y a encore des manques mais pas seulement de leur coté! À dire qu’ils ne savent pas faire et qu’ils sont nuls ou que seule la mère doit gérer et bien les pères qui n’étaient pas tres affirmés ne s’impliqueront pas plus!
Enfin tout cela pour te dire que ton billet est super !
Très bon week-end et doux moments demain matin avec ton petit chou!

Reply
Je ne suis pas une poule 24 juillet 2016 at 19 h 50 min

Ici c’est Chéri-chéri bédéiste de son état qui bosse à la maison… Mais genre « Ouiii… Madame…. il bosse pour de vraiii! » et en plus on partage les tâches, l’éducation de notre fille et les matins du week-end… Bon… Tout n’est pas partagé à 50/50 je te l’accorde (en même temps il paraît que ça n’existe pas il n’y a que des 49/51). En fait ce qui me choque le plus dans ces réflexions c’est qu’elles sont souvent faite par des femmes…Oui, oui… Ca donne à penser, non?

Reply
Laura 24 juillet 2016 at 20 h 49 min

Merci pour cet article tellement juste ! Je travaille « loin » de chez moi et ai des contraintes travail et horaires bien plus chiantes que celles de mon mari mais ça ne m’empêche pas de recevoir énormément de remarques de ce genre et de le vivre à chaque fois comme une bonne vieille claque en direct des années 1950.
Mon mari passe plus de journées en tête à tête avec notre fils que moi, ce qui ne nous empêche pas d’entendre très régulièrement « et ça va sans Laura ? Pas trop perdu ? ». Parce que moi je n’aurais pas le droit d’être perdue sans lui ? Ou parce que lui, évidement qu’il est perdu, il n’a pas le gêne de la maternité en lui ? Raaaah

Reply
morgane 24 juillet 2016 at 22 h 39 min

En fait tu dis tout haut ce que de nombreuses maman pensent tout bas face aux réflexions de femmes d’un autre temps… Nous avons avec mon conjoint exactement le même fonctionnement que vous pour les matins de weekends, et nous bossons tous les 2 (je suis moi aussi en freelance) avec un salaire identique. Je me demande si ces réflexions ne proviennent tout simplement pas de jalousie de la part de femmes n’ayant pas la chance d’avoir la parité au sein de leur couple… Bref, bien dans mon couple et mes baskets, ces réflexions ne m’atteignent plus!

Reply
Flore 25 juillet 2016 at 11 h 18 min

Bonjour,

Je me lance pour écrire mon premier commentaire sur ton blog.

Je l’ai découvert il y a peu et je me retrouve beaucoup dans tes articles (le prénom y est peut-être pour quelque chose).
Ici aussi le papa est tout aussi présent que moi pour notre fils.

J’ai les mêmes souvenirs que toi de la maternité où même après… Il faisait des choses avec beaucoup plus d’aisance que moi.
Après ma césarienne c’est à lui que les puéricultrices ont appris à faire les soins, à habiller Léandre etc … Donc une fois que j’ai pu me lever c’est lui qui m’a apprit à faire tous ces gestes à mon tour avec un regard bienveillant quand je n’étais pas sur de moi.
C’est un papa au top comme je l’avais imaginé… très cool dans la vie mais un vrai papa poule avec son fils… Un brin trop stressé parfois mais je préfère ça plutôt que papa pas du tout investi.

Bonne continuation pour ton blog que je vais continuez à suivre car j’aime beaucoup =)

Reply
Les Plaisirs Simples #9, – Emerveilleuse 25 juillet 2016 at 20 h 58 min

[…] Un nouvel article de Maman Louve, cette fois sur le rôle du père. Toujours aussi juste, une pensée auquelle nous adhérons totalement G. et moi, et là aussi : à lire ! #Mamanlouve […]

Reply
sophie 29 juillet 2016 at 11 h 54 min

MDR la question des années 50 !

Reply
Ambre 13 août 2016 at 23 h 50 min

hum au fond c’est de la jalousie de ne pas avoir un papa qui fait son taf sous la main…
mon homme et moi n’avons pas les même horaires mais nous sommes parfaitement interchangeables lol
quand je suis au travail et que je rentre tard, il assure tout, douche repas devoir coucher et inversement quand c’est mon tour de m’occuper.
Sinon autant faire un bébé toute seule
franchement il ne faut pas d’un bac plus 7 pour s’occuper d’un enfant…

Reply
JuliEm 24 août 2016 at 22 h 42 min

Hello. De ce côté-là, je n’ai pas à me plaindre, car il est toujours présent pour ses enfants. C’est plutôt moi qui ne suis pas totalement dispo pour les petits à cause de toutes les tâches que je dois accomplir chaque jour. 🙂

Reply
Ariel Katowice 16 septembre 2016 at 14 h 23 min

Un homme « n’aide » pas, IL FAIT SA PART ! Et inversement. Et c’est juste normal…Merci de le souligner…

Reply

Leave a Comment